Аудио
Des gens jouent aux échecs dans les bains thermaux de Budapest en Hongrie, le 6 août 2004.
Des gens jouent aux échecs dans les bains thermaux de Budapest en Hongrie, le 6 août 2004.
Fairfax Media via Getty Images
C’est un vrai problème en Europe : le vieillissement de la population. La question démographique du continent soulève régulièrement des débats. Faut-il encourager l’immigration légale ? Ce n’est pas du tout dans l’air du temps ou alors faut-il encourager les naissances par une politique volontariste de natalité ?

07'12" - Première diffusion le 11/07/2011

Avec la Lettonie et le Portugal, la Hongrie est l’un des pays de l’Union où le taux de natalité est l’un des plus bas : 1,3 enfant par femme seulement. À tel point que la population du pays diminue : les Hongrois sont passés sous le seuil des 10 millions. Du coup, le gouvernement de Viktor Orban veut convaincre les femmes d’avoir plus d’enfants, quitte à lancer des campagnes plutôt étranges avec les fonds de l’Union et qui ont attiré les foudres de la Commission européenne. Un reportage de Florence Labruyère

En Italie, on appelle cela le phénomène des berceaux vides

Malgré la présence de l’Église catholique qui imprègne encore les mentalités, les Italiennes ne veulent plus d’enfants, la faute à l’absence de politiques publiques notamment. Un reportage de Mathilde Auvillain.  

 

►À écouter aussi Le vieillissement de la population : calamité ou nouvel âge d'or ?​

Опубликовано 14/01/2020 - Изменено 07/02/2020 - По Catherine Rolland

RFI SAVOIRS n'est pas responsable des contenus provenant de sites internet externes

Fréquentation certifiée par l'OJDOJD Dénombrement des médias