Аудио

La formation des médias indépendants en temps de crise

Une journaliste de Studio Kalangou, à Niamey au Niger, en pleine interview. 
Une journaliste de Studio Kalangou, à Niamey au Niger, en pleine interview. 
Anne Mimault / Fondation Hirondelle
« Produire une information fidèle à la réalité est un frein à la violence », c’est la leçon tirée par la Fondation Hirondelle, après plus de 20 ans d’expérience en situation de conflits aux quatre coins de la planète. La Fondation Hirondelle initie des médias indépendants en zone de crise.

45'44'' - Première diffusion le 13/02/2016

Choqué par le rôle de la Radio des Mille Collines dans le génocide des Tutsis du Rwanda, le journaliste Philippe Dahinden initie Radio Agatashya, un média indépendant installé au Zaïre, à destination de tous les Rwandais. C’est à partir de cette première expérience que Philippe Dahinden et ses amis François Gross et Jean-Marie Etter imaginent la Fondation Hirondelle.

Mais que peut apporter une radio « humanitaire » dans une région en conflit ? De l’information de proximité, pour la survie des populations, mais aussi un espace de débat, pour favoriser le dialogue entre tous les acteurs.

Former des équipes locales, garantir une éthique, accompagner les processus de réconciliation n’évite pas les guerres, mais permet de soutenir les populations dans les épreuves qu’elles traversent.
Depuis Radio Agatashya, de nombreux projets ont vu le jour. Des radios sont devenues pérennes comme Ndeke Luka en Centrafrique, la radio la plus écoutée du pays, d’autres partenariats ont échoué comme au Soudan, tandis que certaines structures sont encore fragiles comme Studio Tamani au Mali.

Dernier né de la Fondation Hirondelle : Studio Kalangou à Niamey a été lancé, le 18 janvier 2016, afin de garantir une couverture indépendante des élections au Niger. Dans la plupart des cas, l’engagement des journalistes est total, car c’est au risque de leurs vies qu’ils exercent leur métier. Un risque mesuré, discuté et assumé par tous les membres de la fondation.

De Niamey à Bamako en passant par Pristina, écoutez les « Journalistes de la paix » soutenus par la Fondation Hirondelle. Une saga radiophonique que nous vous proposons de revivre sur RFI, en cette Journée mondiale de la Radio.
 
Invité : Jean-Marie Etter, co-fondateur de la Fondation Hirondelle.

Avec les reportages de Marie-Pierre Olphand au Niger, « Studio Kalangou », Florence Morice en Centrafrique, « Radio Ndeke Luka », et les archives de RFI.

Ainsi que des extraits du film réalisé pour le 20e anniversaire de la Fondation Hirondelle.

Le site de l’Unesco

► À lire aussi : Une liberté de la presse à géométrie variable en Afrique

Опубликовано 29/04/2021 - Изменено 21/05/2021 - По Valérie Nivelon

RFI SAVOIRS n'est pas responsable des contenus provenant de sites internet externes

Fréquentation certifiée par l'OJDOJD Dénombrement des médias