Une banane OGM pour lutter contre la malnutrition
Un régime de bananes.
Ulrich Baumgarten/Getty
Заметка

Une banane OGM pour lutter contre la malnutrition

Les carences en vitamines A tuent chaque année entre 650 000 et 700 000 enfants dans le monde et au moins 300 000 autres perdent la vue. Ce manque de vitamines A est dû à des problèmes de malnutrition et touche en particulier les pays pauvres. Pour faire face, des chercheurs australiens ont mis au point une banane génétiquement modifiée dopée en vitamine A. Les premiers essais cliniques de ce fruit OGM viennent d'être autorisés aux États-Unis. Avec une possible mise en culture à des fins commerciales prévue en 2020.
По RFI -

Les chercheurs la surnomment « Super Banane ». C'est une banane génétiquement modifiée pour avoir une très forte concentration en carotène, ce pigment orange qu'on retrouve dans les carottes et que notre corps transforme en vitamine A. Ce super fruit est le fruit de recherches débutées il y a neuf ans. Des scientifiques australiens ont voulu travailler sur un des aliments les plus répandus dans la région des Grands Lacs en Afrique, région particulièrement touchée par les problèmes de carence en vitamine A.

Culture en 2020 ?

La banane génétiquement modifiée vient en tout cas de recevoir l'autorisation pour être testée sur l'homme aux États-Unis. Les résultats de ces essais devraient être connus à la fin de l'année. En cas de feu vert pour la culture commerciale, l'Ouganda pourrait commencer la culture commerciale de cette banane en 2020.

Opposition

L'initiative s'est attirée les faveurs du magnat de l'informatique Bill Gates. Le fondateur de Microsoft a contribué à hauteur de 10 millions de dollars au projet de recherche. Par contre, les militants anti OGM s'y opposent fortement. Ils y voient un moyen de répandre les aliments génétiquement modifiés sous couvert de lutte contre la faim.

Опубликовано 30/09/2015 - Изменено 16/10/2017

RFI SAVOIRS n'est pas responsable des contenus provenant de sites internet externes

Fréquentation certifiée par l'OJDOJD Dénombrement des médias