Cassia singueana
Cassia singueana, espèce caractéristique des terrains sablonneux et argileux des savanes, en voie de disparition.
Arthur Murray Harmsworth
Заметка

9e conférence de la Convention sur la biodiversité

Réduire l'appauvrissement de la biodiversité d'ici 2010, lutter contre la déforestation et la surpêche : depuis le 19 mai 2008, quelque quatre mille délégués de 191 pays se sont réunis à Bonn, en Allemagne, pour débattre sur le thème de la destruction des ressources animales et végétales de la planète. Ces deux semaines furent l'occasion de faire le point sur les objectifs fixés en 2002 lors du Sommet mondial pour le développement durable à Johannesburg. Bilan positif de la Conférence.
По Joëlle Marcellot -

La liste des espèces en danger est longue : au total 16 300 d'entre elles, végétales ou animales, sont menacées d'extinction sur plus de quarante-et-une mille placées sous surveillance. Actuellement, elles sont près de 2 millions à être répertoriées partout dans le monde.

La disparition de toutes ces espèces, causée par l'activité humaine, a pris une allure dramatique. Près de 150 d'entre elles sont perdues chaque jour. Vers la fin de notre siècle, un tiers aura complêtement disparu.

Pourtant, la diversité biologique est une des fondations de la vie sur notre planète. Elle nous apporte notre alimentation, nos vêtements et de quoi nous soigner.

Moins de nouveaux médicaments

L'appauvrissement de cette biodiversité met une fois de plus la survie des humains en danger. La conférence de Bonn rappelle que des millions de personnes seront confrontés dans un avenir, pas si lointain que cela, à des problèmes d'approvisionnement en nourriture et en eau potable.

Tout le monde est concerné : pays pauvres et pays riches ne peuvent échapper à l'impact de la perte de la biodiversité mondiale, qui se traduit déjà par moins de nouveaux médicaments, une plus grande vulnérabilité aux catastrophes naturelles et aux effets accrus du réchauffement climatique.

L'objectif de la conférence est d'achever, d'ici à 2010, les négociations sur l'établissement d'un ensemble de règles concernant l'utilisation des ressources biologiques dans le monde pour notamment éviter la piraterie des ressources génétiques.

Près de 150 espèces végétales ou animales sont perdues chaque jour dans le monde, à cause de l'activité humaine. 

Sauver les ressources biologiques (01:08)

Déforestation, piraterie des plantes médicinales par les grands laboratoires pharmaceutique ou diminution des espèces animales et végétales. Un des objectifs de la conférence qui s'est terminée le 30 mai 2008 était de créer un GIEC de la biodiversité, à l'image de celui du réchauffement climatique, prix Nobel de la Paix.

Les trois-quatre kilos de micro-bactéries que nous avons tous dans le ventre nous sont vitaux.

Grégoire Lejonc, Responsable forêt à Greenpeace (00:50)

Pour en savoir plus :

Consulter le site de l'UICN de Conservation de la nature

Опубликовано 02/12/2015 - Изменено 02/12/2015

RFI SAVOIRS n'est pas responsable des contenus provenant de sites internet externes

Fréquentation certifiée par l'OJDOJD Dénombrement des médias

Logo RFI

9e conférence de la Convention sur la biodiversité

Cette page n'est pas disponible sur ce type de terminal.

Consultez les quiz disponibles sur ce type de terminal ici.