Аудио
Les vestiges de l'hôpital Caroline, aussi appelé «Hôpital du vent», sur l'île Ratonneau à Marseille.
Les vestiges de l'hôpital Caroline, aussi appelé «Hôpital du vent», sur l'île Ratonneau à Marseille.
Yann Guichaoua / Getty
Comment éclairer notre présent à la lumière du passé ? Retour sur la petite et grande histoire des épidémies en compagnie du Dr Philippe Charlier, médecin légiste, anthropologue et directeur de la recherche au musée du Quai Branly, qui nous ramène en 1820 au large de Marseille en quarantaine à « l’Hôpital du vent ».

03'32" - Première diffusion le 29/03/2020

Marseille est toujours traumatisée par l'épidémie de peste de 1720. Un siècle plus tard, en 1821, quand la fièvre jaune fait une inquiétante réapparition par l'Espagne, la ville commande à l'architecte Penchaud, la construction sur une île du Frioul au large de Marseille, d'un lazaret pas comme les autres. Un lieu d'asile universel ouvert sur la mer et à tous les vents, chargé d'accueillir et d'isoler les malades contagieux mis en quarantaine. Philippe Charlier, médecin légiste et anthropologue, nous raconte l'histoire de l'hôpital Caroline aujourd'hui surnommé « l’Hôpital du vent ».

Опубликовано 10/04/2020 - Изменено 10/04/2020 - По Caroline Lachowsky

RFI SAVOIRS n'est pas responsable des contenus provenant de sites internet externes

Fréquentation certifiée par l'OJDOJD Dénombrement des médias