Аудио
Abdoulaye Ndiaye, 104 ans en 1998, ancien tirailleur sénégalais
Abdoulaye Ndiaye, 104 ans en 1998, ancien tirailleur sénégalais pose avec ses arrière-petits-enfants sous un arbre du jardin de sa maison dans le village de Thiowor (230 km au nord de Dakar). Ndiaye a été décoré de la Légion d'honneur à titre posthume le 11 novembre 1998, un jour après sa mort.
SEYLLOU DIALLO / AFP
Au Sénégal, quelques sites commémorent l’engagement des Tirailleurs qui furent mobilisés pendant la Première Guerre mondiale.

02’04’’ - Première diffusion le 17/07/2014

 

Le dernier poilu, Abdoulaye Ndiaye, est décédé en 1998. Il fut décoré de la Légion d’honneur à titre posthume. Seize ans après sa mort, cet ancien combattant marque toujours les esprits des habitants de son village où un musée a été construit en l'honneur des soldats africains.

A Thiowor, l’ancien tirailleur Abdoulaye Ndiaye représente toujours l’image incarnée du héros. Les villageois vantent toujours son courage et ses prouesses. Son arrière-petit-fils, Babacar Ndiaye, raconte que pour sauver sa vie lors d’une attaque, il s’est allongé entre deux soldats qui gisaient au sol. Une fois la patrouille ennemie partie, il s’est relevé et a rejoint sa troupe au plus vite.

Mais au-delà des récits héroïques, la plupart des anciens tirailleurs vivent aujourd’hui dans la précarité, tel un ancien combattant d’Indochine du village dont la pension de 300€ ne lui permet pas de subvenir aux besoins de sa famille. Alors cette année les habitants de Thiowor, se sentant délaissés, commémorent le centenaire de la Grande Guerre dans l’amertume. 

 

Опубликовано 28/09/2015 - Изменено 09/02/2017 - По Bineta Diagne

RFI SAVOIRS n'est pas responsable des contenus provenant de sites internet externes

Fréquentation certifiée par l'OJDOJD Dénombrement des médias