Аудио

Madagascar: commémoration des 65 ans de l’insurrection dite du «29 mars 1947»

Andry Rejoelina (L), président de la Transition malgache, décore un survivant, lors de la cérémonie officielle de commémoration de l’insurrection du 29 mars 1947, le 29 mars 2012 à Madagascar.
Andry Rejoelina (L), président de la Transition malgache, décore un survivant, lors de la cérémonie officielle de commémoration de l’insurrection du 29 mars 1947, le 29 mars 2012 à Madagascar.
Andreea Campeanu / AFP
Ce jour-là, plusieurs milliers de Malgaches s’étaient rebellés contre la France, puissance coloniale. La répression durera deux ans, avec un bilan qui va de 10 000 à 90 000 morts selon les études, soit l’une des guerres coloniales les plus meurtrières. Pourtant, Madagascar n’a commémoré cette insurrection nationaliste que 20 ans après son indépendance. Si la rancœur contre la France semble partie, la rancœur entre Malgaches est toujours présente. Reportage.

02'17" - Première diffusion le 10 avril 2012

Опубликовано 06/04/2017 - Изменено 06/04/2017 - По Bilal Tarabey

RFI SAVOIRS n'est pas responsable des contenus provenant de sites internet externes

Fréquentation certifiée par l'OJDOJD Dénombrement des médias