Un employé de mairie nettoie la statue vandalisée de Colbert, ministre de Louis XIV à l’origine du Code noir qui a légiféré l’esclavage dans les colonies françaises, à Paris le 23 juin 2020.
Un employé de mairie nettoie la statue de Colbert, ministre de Louis XIV à l’origine du Code noir qui a légiféré l’esclavage dans les colonies françaises, à Paris le 23 juin 2020.
Thibault Camus/AP

Le lourd héritage de l'esclavage et de la colonisation

La mort de George Floyd le 25 mai 2020 déclenche aux États-Unis puis en Europe, une mobilisation dont l’ampleur et la détermination ramènent au second plan l’épidémie de coronavirus, qui a concentré l’attention des médias depuis plusieurs mois. Par-delà la dénonciation d’un racisme systémique, la mobilisation vise aussi les symboles, statues et toponymes, de la colonisation et de la traite négrière. La question qui se pose est en fait beaucoup plus large. Quelle mémoire a laissé le temps des colonies et de l’esclavage dans les anciennes métropoles et les anciens pays colonisés ? Quelle forme voulons-nous lui donner à présent ?

Опубликовано 02/07/2020 - Изменено 30/07/2020

RFI SAVOIRS n'est pas responsable des contenus provenant de sites internet externes

Fréquentation certifiée par l'OJDOJD Dénombrement des médias