Аудио
Empereur autoproclamé de l'empire centrafricain, Jean-Bedel Bokassa se tient le 4 décembre 1977 sur son trône après s'être couronné à Bangui, à l'instar de Napoléon.
Empereur autoproclamé de l'empire centrafricain, Jean-Bedel Bokassa se tient le 4 décembre 1977 sur son trône après s'être couronné à Bangui, à l'instar de Napoléon.
Pierre Guillaud / AFP
Engagé volontaire dans l’armée française en 1939, Jean-Bedel Bokassa poursuit le combat pour la Libération après la défaite de juin 1940 au sein des Forces françaises libres. Il prend part au Débarquement de Provence, puis aux guerres de décolonisation en Indochine et en Algérie, qui le mènent au grade de capitaine. C’est donc comme cadre de sa nouvelle armée qu’il retrouve son pays natal, la nouvelle République centrafricaine, dont il devient rapidement le chef d’état-major. Il en est le second Président en 1966 à la faveur d’un coup d’État qu’il détourne à son profit. Dix ans plus tard, il se fait sacrer Empereur lors d’une cérémonie coûteuse et conspuée. Il est renversé en 1979 par l’armée française.

26'31" - Première diffusion le 12/07/2010

Portrait en 4 épisodes de celui, qui par sa mégalomanie et son rapport ambigu avec l’ancienne métropole, est devenue une des figures les plus connues de la Françafrique et en a incarné les échecs.

signe plus

Jean-Bedel Bokassa, l'empereur : partie 2 (19:31) - première diffusion le 12/07/2010

signe plus

Jean-Bedel Bokassa, l'empereur : partie 3 (26:31) - première diffusion le 13/07/2010

signe plus

Jean-Bedel Bokassa, l'empereur : partie 4 (19:31) - première diffusion le 13/07/2010

 

Опубликовано 06/08/2020 - Изменено 13/08/2020 - По Alain Foka

RFI SAVOIRS n'est pas responsable des contenus provenant de sites internet externes

Fréquentation certifiée par l'OJDOJD Dénombrement des médias