Аудио

Histoire générale de l’Afrique: l’apport de l’archéologie

Mâchoire supérieure d'Australopithecus deyiremeda découverte en Ethiopie, le 4 mars 2011.
Mâchoire supérieure d'Australopithecus deyiremeda découverte en Ethiopie, le 4 mars 2011.
Y. Haile-Selassie/Cleveland Museum of Natural History/REUTERS
A quoi peut bien servir l’archéologie qui coûte si cher, trop cher, selon tant de responsables africains ? Les archéologues africains sont en train de renouveler, de fond en comble, le passé le plus lointain du continent. C’est aux Africains eux-mêmes qu’on doit la création des économies de production et de la métallurgie, de l’art rupestre, des pratiques funéraires, des sociétés complexes et de l’Etat, dans toutes les régions du continent ! Cet éclairage nouveau sur le passé lointain aide à regarder autrement l’histoire récente, et à se libérer du carcan intellectuel, né de 500 ans d’esclavage et de colonisation pour inventer l’Afrique nouvelle. Avec Augustin Holl (Comité scientifique international de l’HGA), auteur d’« Africa : The Archeological Background », Yaoundé, CERDOTOLA, 2015.

Première diffusion le 20/03/2016.

Émission produite en partenariat avec l'UNESCO.

Опубликовано 25/07/2016 - Изменено 02/09/2016 - По Elikia M'Bokolo

RFI SAVOIRS n'est pas responsable des contenus provenant de sites internet externes

Fréquentation certifiée par l'OJDOJD Dénombrement des médias