Аудио
Karfa Diallo, fondateur de l'association Mémoires et Partages.
Karfa Diallo, fondateur de l'association Mémoires et Partages.
Pierre René-Worms / RFI
Au moment où des statues liées à l’esclavage et la colonisation sont déboulonnées à travers le monde, en écho à la mort de George Floyd aux États-Unis, la ville de Bordeaux, dans le sud-ouest de la France a décidé d’expliquer.

19'30'' - Première diffusion le 06/07/2020

Début juin 2020, cinq nouvelles plaques de rues ont été accrochées. Elles précisent le passé de négrier des personnalités locales honorées. Une initiative qui fait débat. Des associations estiment qu’elle ne va pas assez loin. Des chercheurs la jugent inutile, voire anachronique.

RFI s’est rendu à Bordeaux pour mieux comprendre les termes de ce débat, dans une ville qui ne fait face à son passé esclavagiste que depuis 20 ans. Comment se souvenir de l’esclavage ? Une question toujours d'actualité à Bordeaux, un grand reportage de Marie Casadebaig.

 

Опубликовано 16/07/2020 - Изменено 17/07/2020 - По Marie Casadebeig

RFI SAVOIRS n'est pas responsable des contenus provenant de sites internet externes

Fréquentation certifiée par l'OJDOJD Dénombrement des médias