Аудио
Les archives de la Stasi, ancienne police secrète est-allemande, sont conservées au musée Stasi, à Berlin.
Les archives de la Stasi, ancienne police secrète est-allemande, sont conservées au musée Stasi, à Berlin.
Tobias SCHWARZ / AFP
C’est l’une des dernières zones d’ombre de l’ex-RDA : celui de cas d’adoptions forcées. Des bébés volés à leurs parents, le plus souvent pour des raisons politiques, afin de les confier à des familles jugées fidèles au régime communiste. Les historiens s’emparent lentement du sujet qui concernerait plusieurs milliers d’enfants. Une histoire trop longtemps tue et réveillée par une pétition déposée, il y a quelques semaines au Bundestag. L’association des « Enfants volés de la RDA » réclame la mise en place d’un organisme officiel de recherches et l’accès libre aux archives. Un reportage de Julien Mechaussie dans le Land de Saxe, au sud de Berlin.

02'35" - Première diffusion le 16/05/2009

À Leipzig, Andreas Laake brandit la photo de son fils, alors nouveau-né, qui lui a été enlevé en 1984 par le régime de la RDA.

À Leipzig, Andreas Laake brandit la photo de son fils, alors nouveau-né, qui lui a été enlevé en 1984 par le régime de la RDA. | RFI/Julien Mechaussie

Опубликовано 14/10/2019 - Изменено 05/11/2019 - По Julien Mechaussie

RFI SAVOIRS n'est pas responsable des contenus provenant de sites internet externes

Fréquentation certifiée par l'OJDOJD Dénombrement des médias