Le Premier ministre indien Manmohan Singh et le Président français Nicolas Sarkozy à New Delhi le 6 décembre 2010.
Le Premier ministre indien Manmohan Singh et le Président français Nicolas Sarkozy à New Delhi le 6 décembre 2010.
Raveendran / AFP
Заметка

Nicolas Sarkozy en Inde: Deux accords-cadres pour des réacteurs nucléaires

La France a signé le 6 décembre 2010 avec l'Inde deux accords-cadres pour des réacteurs nucléaires de type EPR, lors d'une cérémonie à New Delhi, en présence du président français Nicolas Sarkozy et du Premier ministre indien Manmohan Singh.
По MFI avec Pierre Prakash -

Pour l'instant, pas question pour l'Inde de signer les contrats en bonne et due forme. Dans le nucléaire comme dans le domaine de la défense, seuls deux accords-cadres pour des réacteurs nucléaires de type EPR ont été conclus entre la France et l’Inde, lors d'une cérémonie de signatures à New Delhi, dans l'ouest du pays, en présence du président français, Nicolas Sarkozy et du Premier ministre indien, Manmohan Singh.

Nucléaire civil, lutte contre le terrorisme, présidence française du G20...

Nicolas Sarkozy a poursuivi la partie très officielle de son voyage par des entretiens bilatéraux entre chefs d’État et entre délégations, puisque le président est accompagné de six ministres. Il s'est entretenu avec le Premier ministre indien, Manmohan Singh, avec au menu des discussions la coopération dans le domaine ultrasensible du nucléaire civil, la lutte contre le terrorisme, la présidence française du G20 ou encore les questions de défense.

Plusieurs accords bilatéraux devraient être signés à l’issue de cet entretien, notamment dans le domaine du nucléaire, de l’enseignement supérieur ou encore de la recherche spatiale. Le président rencontrera ensuite Sonia Ghandi, la présidente du Parti du Congrès, puis la présidente indienne Pratibha Patilune. Journée politique très chargée donc, avant d’enchaîner mardi 7 décembre sur le volet plus économique de la visite à Bombay. Sauf surprise, cette visite présidentielle n’a pas été l’occasion de signer des contrats.

Un contrat estimé à 7 milliards d’euros

Concernant le domaine de la défense, généralement au cœur de ce type de visite, New Delhi a fait savoir qu’aucun contrat ne serait conclu pendant le séjour de Nicolas Sarkozy, même si des négociations pour la modernisation d’une cinquantaine de Mirage 2000 de l’armée de l’air indienne sont en bonne voie, selon l’Élysée, en tout en cas. Dans ce contexte, le point d’orgue de cette visite est la signature d’un accord-cadre sur la fourniture de deux premiers réacteurs Areva de type EPR. Il ne s’agit toutefois que d’un accord-cadre.

Il faudra attendre encore probablement plusieurs mois de négociations pour que le contrat à proprement parler, qui est estimé à 7 milliards d’euros, ne soit finalement signé.

Опубликовано 10/04/2017 - Изменено 21/04/2017

RFI SAVOIRS n'est pas responsable des contenus provenant de sites internet externes

Fréquentation certifiée par l'OJDOJD Dénombrement des médias