Le général Fonseka s'adresse aux médias dans un hôtel de Colombo
Le général Fonseka s'adresse aux médias dans un hôtel de Colombo, le 27 janvier 2010.
Asanka-Brendon Ratnayake / REUTERS
Заметка

Le général Fonseka rejette le résultat de l’élection présidentielle

C’est le président sortant Mahinda Rajapakse qui a remporté, mercredi 27 janvier 2010, l’élection présidentielle au Sri Lanka. Avec 57,9% des voix, il devance largement ses adversaires. Mais la tension n’est pas pour autant retombée dans le pays où son principal opposant conteste cette victoire.
По RFI -

Avec notre correspondant à Colombo, Mouhssine Ennaimi.

Le général Fonseka a réussi à quitter l’hôtel où il s’était quasi retranché. En quelques minutes, plusieurs voitures noires ont franchi les barrages dressés par la centaine de soldats, avant de disparaître dans les rues de Colombo. À l’annonce des résultats, le général Fonseka a fermement rejeté le score de l’élection présidentielle, dénonçant des tricheries à grande échelle, les malversations du président ainsi qu’un complot d’assassinat.

Dans la journée, la figure de l’opposition avait déclaré craindre pour sa sécurité personnelle et il a même envisagé de quitter le pays pendant quelque temps. Le candidat de l’opposition s’est dit aussi déterminé à employer la voie légale pour faire annuler le scrutin.

Mahinda Rajapakse avec 58% des voix, soit l’équivalent de six millions de personnes, a remercié ses électeurs pour cette large victoire. Plusieurs centaines de supporters sont venus le féliciter dès sa sortie de la commission électorale et dans certains quartiers de Colombo, des militants du président fêtent la victoire de leur candidat. 

Опубликовано 23/05/2017 - Изменено 14/06/2017

RFI SAVOIRS n'est pas responsable des contenus provenant de sites internet externes

Fréquentation certifiée par l'OJDOJD Dénombrement des médias