Аудио
Le procureur des crimes de guerre de la Serbie, Vladimir Vukcevic, donne une conférence de presse à Belgrade le 20 juillet 2011.
Le procureur des crimes de guerre de la Serbie, Vladimir Vukcevic, donne une conférence de presse à Belgrade le 20 juillet 2011.
Andrej Isakovic / AFP
Le procureur serbe pour les crimes de guerre, Vladimir Vukcevic, s’est rendu hier en Albanie pour relancer l’enquête sur un trafic d’organes présumé pendant la guerre du Kosovo, en 1998-1999. L’ancienne procureur du Tribunal pénal international, Carla Del Ponte, avait mentionné cette affaire de trafic d’organes dans son livre, paru plus tôt cette année.

03'47" - Première diffusion le 28/10/2008

« L’histoire est assez sordide et elle concerne les civils serbes portés disparus pendant la guerre et dont on sait que certains ont été enlevés par la guérilla albanaise de l’UCK. Ces disparus serbes, il y en aurait environ un millier, sont présumés morts mais beaucoup de corps n’ont pas été retrouvés. »

 

À lire :

La Traque, les criminels de guerre et moi, Carla Del Ponte, traduit de l’anglais aux éditions Héloïse d’Ormesson en 2009.

Опубликовано 19/02/2018 - Изменено 16/03/2018 - По Laurent Rouy

RFI SAVOIRS n'est pas responsable des contenus provenant de sites internet externes

Fréquentation certifiée par l'OJDOJD Dénombrement des médias