Phycis phycis (Moustelle brune)
Phycis phycis (Moustelle brune)
Elapied/Wikimedia/CC BY-SA 2.0 fr
Заметка

Les secrets du CO2 dans l’intestin des poissons

L'intestin des poissons joue un rôle majeur pour maintenir le fragile équilibre de l'acidité des océans et celui de l'écosystème marin, car de cet équilibre dépend la bonne santé des récifs coralliens et celle des autres espèces marines L'étude est parue dans la revue américaine Science.
По Dominique Raizon -

Cette découverte, réalisée par une équipe de chercheurs britanniques, américains et canadiens, pourrait aider à résoudre le mystère de l'équilibre de l’acidité (ou pH) des mers, que les scientifiques s'efforcent de percer depuis des décennies. Ces travaux apportent en effet un nouvel éclairage sur le cycle du carbone des océans qui subit des changements rapides et importants, conséquence de l'accroissement global des émissions de dioxyde de carbone (CO2).

Jusqu'ici, les scientifiques pensaient que le carbonate de calcium dissous dans les océans, et qui rend les eaux alcalines, provenait des squelettes des organismes microscopiques formant le plancton marin. Cette étude montre qu'en réalité de 3 à 15% du carbonate de calcium est produit dans les intestins des poissons et rejeté dans leurs excréments.

Carbonate de calcium des poissons osseux

Les chercheurs qui ont réalisé cette étude estiment que ce pourcentage pourrait être potentiellement trois fois plus élevé et que les poissons jouent probablement un rôle majeur dans la fourniture du carbone inorganique aux océans et dans le maintien d'un équilibre de leur acidité. Ils prévoient même qu'une augmentation attendue des températures des eaux océanes et l'accroissement du CO2 risque de provoquer une production encore plus élevée de carbonate de calcium par les poissons.

Les auteurs de l'étude ont créé deux modèles informatiques indépendants qui pour la première fois ont permis d'estimer à peu près la masse totale des poissons dans les océans. Ils ont ainsi calculé qu'il y avait entre 812 millions et 2,05 milliards de tonnes de poissons dits osseux  dans les océans et estimé, en se basant sur des recherches en laboratoire, que ces poissons devaient produire environ 110 millions de tonnes de carbonate de calcium annuellement.

Ce calcium est seulement produit par les poissons osseux ou à arêtes -un groupe qui comprend 90% des espèces des poissons marins à l'exclusion des requins et des raies.

Les poissons osseux boivent continuellement de l'eau de mer pour éviter de se déshydrater, ce qui les conduit à ingérer trop de calcium, qu'ils précipitent en cristaux de carbonate de calcium dans leurs intestins avant de les déféquer.

Pour en savoir plus :

Consulter les sites suivants

- du Ministère de l'Ecologie sur les émissions de CO2 et le problème de l'acidification des océans 

- du CNRS sur l'acidification des océans

Опубликовано 01/12/2015 - Изменено 01/12/2015

RFI SAVOIRS n'est pas responsable des contenus provenant de sites internet externes

Fréquentation certifiée par l'OJDOJD Dénombrement des médias