Saintes-Maries-de-la-Mer.
Saintes-Maries-de-la-Mer.
Jean-Louis Vandevivère/Wikimedia/CC BY-SA 2.0
Заметка

La mer monte plus haut que prévu !

« En 2100 l’élévation de la mer pourrait être quatre fois plus haute que prévu » affirment quatre chercheurs allemands, américains et britannique sous la direction d’Eelco Rohling de l’université de Southampton au Royaume Uni, dans une étude publiée le 16 décembre 2007 dans la revue Nature Géosciences.
По Arnaud Jouve -

Si, d’ici 2100, l’élévation du niveau de la mer correspond à celle récemment estimée, elle sera alors quatre fois supérieure aux prévisions du groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat. En effet, le GIEC estimait  pour sa part, dans son dernier rapport, que l’élévation du niveau de la mer pourrait se situer dans une fourchette entre 18 et 58 centimètres durant ce XXIème siècle.

Cette nouvelle évaluation aurait alors un impact évidemment beaucoup plus important pour les populations et les littoraux exposés. L’étude s’appuie sur l’analyse de ce qui s’est passé il y a quelque 120 000 ans. A  cette époque reculée de la vie de la Terre, la température moyenne était de +2°C -ce a quoi nous allons probablement arriver- et la fonte des glaciers du Groënland avait alors contribué à une hausse des océans d’un mètre soixante par siècle.

Aujourd’hui, toute la question est évidemment de savoir si ces phénomènes vont se reproduire et vont avoir les mêmes effets. A l'Institut du Littoral et de l'Environnement, Arnaud Jouve a joint Guy Vopelmane, maître de conférence à l'Université de la Rochelle en charge de l'évaluation du phénomène.

 

signe plus

 Guy Vopelmane, Maître de conférence à l'Université de la Rochelle (01:04) :

« Il faut distinguer ce qui est dû aux océans et ce qui est dû au socle rocheux qui s'abaisse ou qui remonte. »

Опубликовано 02/12/2015 - Изменено 02/12/2015

RFI SAVOIRS n'est pas responsable des contenus provenant de sites internet externes

Fréquentation certifiée par l'OJDOJD Dénombrement des médias