L'objectif du projet: décongestionner la circulation de la capitale de l'Arabie saoudite.
L'objectif du projet: décongestionner la circulation de la capitale de l'Arabie saoudite.
Fahad Shadeed/Reuters
Заметка

Arabie saoudite: à Riyad, un projet de métro à 22,5 milliards de dollars

L'Arabie saoudite a accordé à trois consortiums internationaux la réalisation du métro de Riyad, un méga projet de 22 milliards et demi de dollars, conçu pour décongestionner la circulation dans cette ville de 6 millions d'habitants. Le projet concerne six lignes, qui s'étendront sur près de 180 kilomètres. La part revenant au groupe français Alstom, qui fait partie de l'un des consortiums, s'élève à 1 milliard et demi de dollars. Pascale Grasset est vice-présidente d'Alstom en charge de la stratégie et du développement pour le Moyen Orient et l'Afrique. Elle revient sur la signature de ce contrat pharaonique.
По RFI -

Un projet pharaonique lancé à Riyad avec une entrée en service prévue pour 2018: 176 kilomètres parcourus par 6 lignes de métro (en anglais), 87 stations, des rames automatiques et 20% de son fonctionnement grâce à l'énergie solaire.

Le plan est ambitieux et a pour objectif de décongestionner une ville de 6 millions d'habitants, et qui en comptera 2 millions de plus d'ici dix ans.

Pour réaliser ce gigantesque projet, le gouvernement saoudien a attribué ses contrats à trois consortiums, le tout pour 22 milliards et demi de dollars. Le consortium mené par le géant américain Bechtel Corp s'est vu décerner la plus grosse part. Derrière lui, celui de l'Espagnol FCC puis de l'Italien Ansaldo. Le groupe français Alstom, membre du consortium espagnol, fait partie de l'aventure et décroche un contrat de 1 milliard et demi de dollars.

Les travaux devraient démarrer début 2014. L'Arabie Saoudite est déjà engagée dans plusieurs projets de modernisation de ses infrastructures.

Une question cependant : les femmes seules auront-elles le droit d'entrer dans ce métro? Actuellement elles n'ont ni le droit de conduire, ni le droit de se déplacer seule en bus...

 
signe plus
 Pascale Grasset, Vice-présidente d'Alstom (00:56) :

Le gouverneur de Riyad a attribué six lignes de métro à trois consortiums, et Alstom fait partie d'un de ces trois consortiums. Nous fabriquerons trois lignes sur les six que comportera le réseau au total.

Опубликовано 22/12/2015 - Изменено 05/11/2019

RFI SAVOIRS n'est pas responsable des contenus provenant de sites internet externes

Fréquentation certifiée par l'OJDOJD Dénombrement des médias