Аудио
#Общеупотребительный французский

Avoir 20 ans à Phnom Penh

Avoir 20 ans au Cambodge
Mao Sotheara, étudiante de l’université royale de Phnom Penh, au Cambodge.
Stéphanie Gee/RFI
Notre série nous emmène au Cambodge, où les moins de 30 ans comptent pour près des deux tiers de la population, ce qui représente le pourcentage le plus important dans la région.

 Pour eux, le sésame d’une vie meilleure se résume à décrocher un bon diplôme. Une ascension sociale à laquelle aspirent les plus démunis, soit la majorité d’entre eux. Sans cela, s’ils ne sont pas au chômage, ils viennent gonfler les cohortes d’ouvriers des usines de la confection textile, rejoignent le secteur agricole ou encore se laissent appâter par des emplois non qualifiés mieux rémunérés dans des pays de la région où ils sont souvent réduits à l’état d’esclaves. Notre correspondante a rencontré à Phnom Penh, Mao Sotheara, une étudiante de l’université royale de Phnom Penh, qui, à 20 ans, est bien déterminée à tordre le coup au destin qui devait être le sien.

Première diffusion le 19/08/2014

Опубликовано 01/03/2016 - Изменено 01/03/2017 - По Stéphanie Gee

RFI SAVOIRS n'est pas responsable des contenus provenant de sites internet externes

Fréquentation certifiée par l'OJDOJD Dénombrement des médias