#Французский язык в новостях

Un pas en avant, deux pas en arrière

mots-actu_u.png
RFI
Les mots de l'actualité : une chronique pétillante qui éclaire en deux minutes un mot ou une expression entendue dans l'actualité.

Deux pas en avant, un pas en arrière ! C’est ainsi que Rfi présentait certains aspects de la politique du gouvernement sénégalais face à l’épidémie : Quelques mesures de protection de la population qui semblent efficaces. Mais en même temps, tout récemment, un allègement des restrictions… et il faut souhaiter que cet assouplissement ne se fasse pas au détriment de la santé publique. . Et dans ce titre, on nous présente plusieurs volets d’une politique, dont le résultat semble malgré tout positif : on fait deux pas en avant, pour un seul en arrière. A priori, on avance ! Mais cette expression est en fait une modification, et presque un détournement de la formule le plus souvent utilisée : un pas en avant, deux pas en arrière ! Ce qui, la plupart du temps indique que malgré les apparences, une politique, ou un comportement vont dans le mauvais sens, régressent : on pointe les contradictions, voire les absurdités. Et l’expression reprend le titre d’un article écrit par Lénine en 1904, bien avant don qu’il ne dirige la révolution bolchevik en Russie. Mais il réfléchissait déjà à l’organisation d’un pouvoir communiste, et répondait dans cet article à une autre future révolutionnaire, allemande elle, Rosa Luxembourg, avec laquelle il n’était pas d’accord sur des points de stratégie.

Maintenant, cette image, un pas en avant, deux pas en arrière, fait également penser au dessin d’une danse. Ce qui nous rapproche d’une autre expression la valse-hésitation. Qui est employée dans des circonstances assez proches, et toujours dans une intention critique. Si l’on parle de valse-hésitation à propos d’une politique, c’est qu’on souligne qu’une décision va dans un sens, et une autre dans le sens contraire. Un mouvement dans telle direction aura été contredit, ou annulé par le suivant. Comme si on ne s’était pas clairement déterminé sur l’orientation à choisir. Mais on emploie aussi le mot pour désigner une période de tergiversations, où l’on ne s’est pas encore clairement décidé, où des déclarations successives peuvent sembler contradictoires. Et bien sûr, au départ, la valse-hésitation est le nom qu’on donne à un certain type de danse : une valse qui en effet fait aller le couple de danseurs en avant, puis en arrière.

Bien sûr on parle de pas en ce qui concerne la danse : un pas de danse désigne la façon dont on évolue, dont  bougent les pieds. Mais en général, un pas se fait en avant. Ça représente bien une avancée, une progression, sur un chemin symbolique à parcourir. Si nous avons fait un pas, c’est que nous avons franchi une étape. Et le mot sert souvent également dans des expressions qui se rapportent à la vitesse de cette progression. Si j’avance à petits pas, j’avance lentement. En revanche, si on fait des pas de géant, on avance bien et vite !

Avertissement ! 
Ce texte est le document préparatoire à la chronique Les Mots de l’Actualité. Les contraintes de l’antenne et la durée précise de la chronique rendent indispensable un aménagement qui explique les différences entre les versions écrite et orale.

Logo DGLFLF Ministère de la Culture

En partenariat avec la Délégation Générale à la Langue française et aux Langues de France (DGLFLF)

RFI SAVOIRS n'est pas responsable des contenus provenant de sites internet externes

Fréquentation certifiée par l'OJDOJD Dénombrement des médias