#Французский язык в новостях

Patriarche

mots-actu_p.png
RFI
Les mots de l'actualité : une chronique pétillante qui éclaire en deux minutes un mot ou une expression entendue dans l'actualité.

L’ancien patriarche de l’Église maronite, Nasrallah Sfeir vient de mourir et des hommages nombreux lui sont consacrés : cet homme à poigne a en effet joué un rôle important dans le retrait de l’armée syrienne du Liban en 2005, et il a dirigé l’Église maronite pendant 25 ans. Il a donc été le chef spirituel, mais avec un rôle politique important de cette église catholique orientale. C’est en 2011, à l’âge de 90 ans qu’il avait démissionné, ce qui explique pourquoi on en parle comme d’un ancien patriarche : l’expression est exacte et précise. Et elle n’a rien d’un pléonasme, ce qu’on pourrait croire quand on l’examine : ancien et patriarche ne sont-ils pas synonymes ? Pas exactement, même si ce mot de patriarche porte avec lui l’idée d’un grand âge. Les patriarches sont en effet les dignitaires de cette Église Orthodoxe. Dans l’histoire chrétienne, le mot apparaît assez tôt, comme terme honorifique pour désigner certains évêques, ceux de Jérusalem, d’Antioche, de Constantinople. Même si son usage a pu s’étendre, si on a pu par exemple de Patriarche de Rome à propos du Pape, le terme est marqué par l’orient de l’Europe, et il n’est donc pas étonnant qu’il se soit fixé dans les dénominations orthodoxes et celles d’autres Églises d’Orient.

Le mot vient du grec et il évoque deux notions principales : le grand âge, l’ancienneté d’un côté, la puissance, l’autorité, la sagesse de l’autre. Patria- est bien sûr de la même famille que père. Arche est une racine grecque qui évoque le pouvoir, et dont nous vient notre préfixe archi -. Le patriarche est donc un genre d’archi-père, de père au carré. Dans la Bible c’est ainsi qu’on qualifie quelques personnages qui sont à l’origine de lignées importantes : Adam parfois, Abraham, Isaac, Jacob… En effet ce sont bien des archi-pères !

Et aujourd’hui on emploie encore ce mot de manière courante et dans un sens qui n’est ni religieux ni strictement défini : c’est un père de famille respecté. Mais un père de grande famille : on imagine facilement les enfants, des petits-enfants, les arrière-petits-enfants parfois : toute une tribu qui reconnaît cet ancêtre comme son origine vénérable et encore présente.

C’est de ce terme que dérive le mot patriarcat, qui désigne une organisation sociale où le pouvoir, réel et symbolique, revient aux hommes. Et ce patriarcat s’oppose au matriarcat, symétrique, presque inverse. Pourquoi presque ? Parce que lorsqu’on parle de matriarcat, on entend souvent un système social où le pouvoir officiel revient aux hommes, mais où une partie du pouvoir réel est exercé par les femmes. Mais comme en sous-main, sans que ce soit vraiment reconnu.

Avertissement ! 
Ce texte est le document préparatoire à la chronique Les Mots de l’Actualité. Les contraintes de l’antenne et la durée précise de la chronique rendent indispensable un aménagement qui explique les différences entre les versions écrite et orale.

Logo DGLFLF Ministère de la Culture

En partenariat avec la Délégation Générale à la Langue française et aux Langues de France (DGLFLF)

RFI SAVOIRS n'est pas responsable des contenus provenant de sites internet externes

Fréquentation certifiée par l'OJDOJD Dénombrement des médias