#Французский язык в новостях

Journal en français facile 28/02/2020 20h00 GMT

28 февраля 2020
Studio RFI
Transcription

Loic Bussières : 21h à Paris, 20h en temps universel. Bonsoir et bienvenue si vous nous rejoignez pour votre Journal en français facile que je vous présente en compagnie de Zéphyrin Kouadio. Bonsoir, Zéphyrin.

Zéphyrin Kouadio : Bonsoir Loïc, bonsoir à tous.

LB : À la une : le risque de pandémie de coronavirus évoqué avec insistance par l’OMS. 56 pays et territoires sont désormais touchés avec des conséquences aussi bien sanitaires qu’économiques. On fait le point dans ce journal.

ZK : L’escalade entre Ankara et Damas. La Turquie a bombardé la nuit dernière des positions du régime de Bachar el-Assad en représailles à la mort de 33 militaires turcs dans la région d’Idleb où la situation humanitaire est critique.

LB : Et puis des incidents en plein centre de Paris près de la Gare de Lyon avant le concert de Fally Ipoupa. Des manifestations d’opposants congolais l’accusant d’être proche du pouvoir.

------

ZK : Avant de développer ces titres, la cérémonie des Césars. Les grandes récompenses du cinéma français.

LB : Elles se déroulent ce soir à la salle Pleyel à Paris dans un contexte un peu particulier avec notamment une manifestation de militantes féministes qui vient d’être dispersée. Elizabeth Lequeret, spécialiste cinéma pour RFI.

[Transcription manquante]

ZK : On le disait dans les titres, l’épidémie de coronavirus inquiète encore un peu plus ce vendredi les experts de l’OMS.

LB : L’Organisation mondiale de la santé qui relève à son degré maximum le niveau de la menace internationale. « Aucun pays ne doit penser qu’il n’aura aucun cas chez lui », souligne son directeur général.

ZK : Au total, le nombre de contaminations dans le monde s’élevait ce vendredi à environ 83 900 dont 2 873 décès, 56 pays et territoires sont touchés.

LB : Une liste qui comprend désormais les Pays-Bas, le Nigeria, la Nouvelle-Zélande, la Biélorussie, le Mexique, l’Azerbaïdjan et la Lituanie. Au-delà des conséquences sanitaires, l’économie encaisse également le choc. Les bourses mondiales se dirigent vers leur pire semaine depuis la crise de 2008-2009. Les cours du pétrole sont en chute et de nombreux évènements sont annulés : après les évènements sportifs ou les carnavals, c’est au tour du Salon de l’automobile de Genève en Suisse de jeter l’éponge. Il devait démarrer dans quelques jours. Jérémie Lanche.

Les organisateurs du salon ont tout fait pour le maintenir à la date prévue. Les stands des constructeurs étaient quasiment tous prêts. Mais la décision du gouvernement suisse contraint les organisateurs à jeter l’éponge. D’autant plus que plusieurs autres évènements en Suisse avaient déjà été annulés ces derniers jours. C’est le cas du salon de la haute horlogerie qui draine lui aussi plusieurs milliers de personnes. Maintenir le Salon de l’auto était difficilement compréhensible dans ce contexte. Pour le reste, les compétitions sportives, les carnavals, comme celui de Bâle. Tous ces rendez-vous sont suspendus au moins jusqu’au 15 mars. La question peut_ également se poser pour les évènements liés aux Nations unies. Le Conseil des droits de l’homme, qui rassemble plusieurs centaines de personnes, a lieu en ce moment à Genève. Mais le ministre suisse de la Santé Alain Berset précise que les entreprises comptant de nombreux employés ne sont pas concernées, car les collaborateurs s’y déplacent librement et peuvent suivre les recommandations d’hygiène.

LB : On le voit, l’inquiétude autour du Covid 19 s’amplifie à mesure que l’épidémie se propage. Ce soir, en France, le Ministère de la Santé annonce 19 nouveaux cas portant à 57 le nombre total de contaminations. « Une nouvelle étape est franchie », affirme Olivier Véran. Inquiétude également en Iran, 4e pays le plus touché, après la Chine, la Corée du Sud et l’Italie. Officiellement, le bilan est de 34 morts et près de 400 personnes infectées. Mais ces chiffres pourraient être sous-estimés. La BBC ce soir évoque un chiffre nettement supérieur : 210 décès. C’est ce que craint ce chef d’entreprise iranien joint par RFI.

Je pense que les autorités font le maximum, mais honnêtement je pense que ce n’est pas suffisant. Bien sûr elles ont annulé la grande prière, les cérémonies de mariage, les funérailles, tout type de rassemblement, tout est annulé. Mais ce n’est pas suffisant. Et je pense que nous ne sommes pas prêts. Tout le monde est inquiet, car si l’épidémie s’aggrave, nous ne serons pas capables comme en Chine de construire un hôpital de milliers de lits en 6 jours ! On le sait tous. Donc moi je suis inquiet. Lorsque je sors, je mets des gants en latex, dans ma famille on a acheté des litres de solution alcoolisée pour tout désinfecter, on mesure notre température pour voir si on n’a pas de la fièvre, et on le fait tous les jours. En fait j’essaie de me tenir à l’écart de tout problème potentiel.

LB : J’ajoute que l’Italie annonce ce soir 4 nouveaux décès sur son sol liés au coronavirus et qu’une nouvelle réunion des ministres de la Santé de l’UE est prévue pour la semaine prochaine à Bruxelles « pour discuter des mesures à prendre ».

ZK : À la une également, la réponse d’Athènes à Ankara. La Grèce annonce aujourd’hui qu’elle renforcer ses patrouilles à la frontière avec la Turquie.

LB : Une surveillance accrue qui intervient alors que le voisin turc fait savoir de son côté qu’il n’empêchera plus pour l’instant les migrants et les demandeurs d’asile de se rendre en Europe. Et ce, alors que les combats qui frappent la ville syrienne d’Idlib ont poussé près de 900 000 personnes sur la route. À Athènes, plus de précisions avec Joël Bronner.

Ce n’est pas la première fois que le régime du président Erdogan menace l’Europe d’ouvrir ses frontières. Depuis le mois de septembre notamment, ces pressions rhétoriques se sont multipliées de la part d’Ankara, qui souhaite en particulier obtenir davantage d’aide de la part de l’Union européenne pour faire face au poids du nombre de réfugiés sur son sol. La Turquie est aujourd’hui le pays qui accueille le plus de réfugiés au monde. 3,7 millions de Syriens arrivés depuis le début du conflit dans leur pays, en 2011, se trouvent en effet officiellement sur le territoire turc. Pays frontalier, la Grèce connaît déjà un regain de réfugiés depuis juillet dernier. Quelque 40 000 demandeurs d’asile se trouvent actuellement sur une poignée d’îles de la mer Égée, où la contestation populaire monte face à des camps d’accueil surpeuplés. Face à cette nouvelle menace turque, plus concrète en apparence, les autorités grecques ont donc rapidement annoncé le renforcement de la sécurité à leurs frontières. La presse locale rapporte, elle, que les forces de l’ordre ont fait usage dans la journée de gaz lacrymogène pour disperser un groupe de près de 500 migrants, qui tentaient de franchir la frontière au nord du fleuve Évros.

LB : Toujours concernant la situation en Syrie, notez que les présidents américain Donald Trump et turc Recep Tayyip Erdogan ont appelé ce vendredi, après avoir échangé par téléphone, la Syrie et la Russie à « stopper » leur offensive militaire dans la région d’Idleb où 33 soldats turcs ont été tués dans une frappe aérienne des forces de Damas.

ZK : L’actualité en France et ces incidents, près de la gare de Lyon avant le concert de Fally Ipoupa.

LB : Des incidents en marge d’une manifestation interdite d’opposants au concert de la star congolaise à Bercy. Des incendies de poubelles et de véhicules qui ont conduit à l’évacuation partielle de la partie souterraine de la gare de Lyon. Les manifestants reprochent à l’artiste d’être proche du l’ex-président Joseph Kabila et de son successeur Félix Tshisekedi.

Les sports avec le tennis et la finale du tournoi ATP de Dubaï. Elle opposera demain Novak Djokovic à Stéfanos Tsisipas. Le Serbe numéro 1 mondial s’est défait en 3 manches de Gaël Monfils. Quant au Grec, 6e joueur mondial, il a battu Daniel Evans. Football, Ligue 1, début de la 27e journée, Nîmes - Marseille.

RFI SAVOIRS n'est pas responsable des contenus provenant de sites internet externes

Fréquentation certifiée par l'OJDOJD Dénombrement des médias