#Французский язык в новостях

Journal en français facile 20/10/2021 20h00 GMT

20 октября 2021
Image par défaut des émissions / éditions
RFI
Transcription

Merci d’écouter RFI. Il est 22h00 à Paris, 23h00 à Moscou.

Clémentine Pawlotsky : Bonsoir à tous, bienvenue dans votre Journal en français facile.

À la Une, l’opposant russe emprisonné Alexeï Navalny récompensé. Le Parlement européen lui a décerné le prix Sakharov 2021. Un prix qui récompense chaque année une figure engagée dans la défense des droits humains.

Au Rwanda, le parquet fait appel de la condamnation de Paul Rusesabagina. L’opposant a été condamné en septembre à 25 ans de prison pour terrorisme.

Dans l’actualité également, la tournée latino-américaine d’Anthony Blinken. Le chef de la diplomatie américaine est attendu en Colombie où il rencontrera le président Ivan Duque.

Et puis, l'artiste Manu Dibango à l’honneur dans un documentaire à découvrir dès aujourd’hui dans les salles de cinéma française. Un film qui rend hommage au célèbre saxophoniste, décédé l’an dernier du Covid-19.

-----

Le Parlement européen a donc décerné son prix Sakharov 2021 à Alexeï Navalny, cet opposant russe emprisonné. Le président du Parlement européen, l’italien David Sassoli a salué le combat « sans répit » d'Alexeï Navalny contre « la corruption du régime de Vladimir Poutine ». L’organisation de l’opposant russe s’est, de son coté, félicitée de cette récompense. Ce prix « est une victoire pour tous les partisans de la vérité », a-t-elle déclaré. Les précisions d’Anissa El Jabri.

Un prix attribué à Alexeï Navalny, mais un prix, dit son organisation, pour « tous ceux qui ne sont pas indifférents, qui même dans les moments les plus sombres n'ont pas peur de dire la vérité », fin de citation du message de sa fondation sur Twitter. Moment sombre, c’est parce que le pays est marqué depuis plusieurs mois par une nouvelle vague de répression, plus exactement depuis février. Le retour d’Alexeï Navalny dans le pays, c’était après une tentative d’empoisonnement en Russie et une hospitalisation et une guérison à Berlin. À peine le pied posé à Moscou, le militant anti-corruption avait été arrêté. Les manifestations de protestation ont été suivies d’arrestations et de reculs nombreux sur les libertés. ONG, médias indépendants, simples militants des droits de l’Homme classés agents de l’étranger. Commenter ce prix Sakharov en Russie, c’est courir le risque d’être condamné pour promotion d’une organisation extrémiste avec à la clé une amende, voire une peine pouvant aller jusqu’à cinq ans d’emprisonnement. Alexeï Navalny est la bête noire du président russe Vladimir Poutine. Jusqu’à il y a quelques mois dans les cercles du pouvoir, on ne prononçait même pas son nom. Anissa El Jabri, Moscou, RFI.

CP : Et toujours au sujet de la Russie, le président Vladimir Poutine a ordonné une grosse semaine chômée début novembre, c’est-à-dire une semaine sans travail. Le dirigeant implore les Russes d’aller se faire vacciner contre le Covid-19. Objectif : freiner la flambée épidémique dans le pays. La Russie reste aujourd’hui l'État le plus endeuillé d’Europe. Un nouveau record de décès a été enregistré ce mercredi : 1 028 morts et plus de 34 000 nouvelles contaminations, selon le gouvernement.

Au Rwanda, le parquet annonce ce soir avoir fait appel dans l’affaire Paul Rusesabagina. L’opposant rendu célèbre par le film hollywoodien Hôtel Rwanda a été condamné à 25 ans de prison pour terrorisme. C'était le 20 septembre au terme d'un procès où il comparaissait aux côtés d'une vingtaine de coaccusés. À Kigali, Laure Broulard.

C’est dans un tweet que le bureau du procureur a annoncé ce soir avoir fait appel des différents verdicts des juges dans le procès des membres du FLN, un groupe armé accusé de plusieurs attaques dans le sud du Rwanda en 2018 et 2019. En effet, la Cour avait prononcé des peines inférieures aux réquisitions du procureur pour la vingtaine d’accusés. La prison à perpétuité avait été par exemple requise contre Paul Rusesabagina, et il avait été finalement condamné à 25 ans de prison, reconnu coupable d’avoir été membre d’une organisation terroriste et d’avoir commis des actes terroristes. À la sortie du verdict, le bureau du procureur avait donc fait part à la presse de sa déception. Pas plus de précisions pour l’instant de la part du parquet. De son côté, Carine Kanimba, la fille adoptive de Paul Rusesabagina assure ce soir à RFI que celui-ci n’a pas fait appel de sa condamnation. Il avait boycotté la plupart des audiences, estimant ne pas bénéficier d’un procès équitable. La Belgique et les États-Unis avaient également exprimé des inquiétudes quant à l’équité de la procédure. Laure Broulard, Kigali, RFI.

CP : Au Brésil, une commission d'enquête du Sénat demande l'inculpation du président Jair Bolsonaro pour dix crimes, parmi lesquels celui de « crime contre l’humanité ». La commission accuse le dirigeant d’avoir délibérément exposé les Brésiliens à une contamination de masse au Covid-19. La pandémie a fait plus de 600 000 morts au Brésil, mais Jair Bolsonaro s’en défend. Il dit n'être coupable « d’absolument rien ». C’est ce qu’il a déclaré au cours d’une cérémonie officielle dans le nord-est du pays.

Le chef de la diplomatie américaine poursuit sa tournée en Amérique latine. Après l'Équateur, Anthony Blinken est à présent attendu en Colombie, aujourd’hui et demain. Il rencontrera le président Ivan Duque. Les deux hommes devraient notamment parler du Venezuela voisin, de la lutte contre le narcotrafic et de l'immigration. De nombreux Haïtiens tentent actuellement de rejoindre les États-Unis en passant justement par la Colombie. C'est ce que nous explique Jacobo Grajales, professeur de sciences politiques à l'université de Lille et spécialiste de la Colombie.

(Transcription manquante)

CP : Jacobo Grajales, professeur de sciences politiques à l'université de Lille et spécialiste de la Colombie, au micro de Marion Cazanove.

C’est une affaire qui passionne les États-Unis depuis des semaines. L’enquête sur le meurtre de l’influenceuse Gabby Petito est relancée. Des objets liés à son fiancé ont été découverts aujourd’hui dans une réserve naturelle de Floride. Son fiancé qui est toujours activement recherché. Il s’appelle Brian Laundrie. Une équipe du FBI examine actuellement la scène, selon la police. Pour rappel, Gabby Petito avait disparu en août alors qu’elle était en voyage avec son fiancé. Un voyage suivi par des milliers d’abonnés. Le corps de la jeune femme de 22 ans avait été retrouvé près du parc national de Grand Teton. L’autopsie avait conclu à une mort par étranglement.

L’affaire de la « sextape » devant la justice en France. Le procès du footballeur Karim Benzema s’est ouvert aujourd’hui. La star du Real Madrid est jugée pour complicité de tentative de chantage autour d'une vidéo intime d’un autre joueur, Mathieu Valbuena.

De la culture pour refermer ce journal avec la sortie d'un documentaire à la mémoire de Manu Dibango, le célèbre saxophoniste décédé en 2020. Il est le premier artiste d’envergure planétaire à être décédé du virus. Bienvenue chez Manu, c’est le nom du film signé Thierry Dechilly et Patrick Puzenat, il est sorti aujourd’hui dans les salles de cinéma françaises. Elisabeth Lequeret.

Bienvenue, chez Manu : le titre du film le dit assez bien, ce n’est pas un portrait ni même un biopic que nous offrent Patrick Puzenat et Thierry Dechilly, mais plutôt une visite auprès d’un vieil oncle débonnaire et rigolard. Pendant cinq ans, de 2013 à 2018, les deux cinéastes ont parcouru près de 100 000 kilomètres avec lui, de Paris à Londres, d'Abidjan à New York. Le film commence devant les bougies d’un anniversaire, les 80 ans de la star. Logiquement, il nous convie ensuite à une collection d’hommages, de ceux qu’on rend à un grand artiste à l’orée de la mort. Toujours souriant, mais déjà fatigué, Manu Dibango évoque sa carrière, de ses premiers accords avec la fine fleur du jazz des années 50 à son héritage musical, en passant par l’affaire Michael Jackson et le plagiat de Soul Makossa : bref nulle révélation ici, mais plutôt une plongée, tout en effusions dans l’univers d’un musicien de génie.

CP : C’était Elisabeth Lequeret sur RFI.

Très belle soirée à vous.

RFI SAVOIRS n'est pas responsable des contenus provenant de sites internet externes

Fréquentation certifiée par l'OJDOJD Dénombrement des médias