#Французский язык в новостях

Journal en français facile 15/05/2018 20h00 GMT

Studio RFI
Transcription

 

Hugo Lanoë: 22 h à Paris à l'écoute d'RFI, 20 h en temps universel. Bonsoir à toutes et à tous et bienvenue dans votre journal en français facile que j'ai le plaisir de présenter ce soir avec Aurélien Devernoix, bonsoir Aurélien.

Aurélien Devernoix: Bonsoir Hugo, bonsoir à tous !

HL :Au sommaire de cette édition : « Israël a fait preuve de retenue » déclaration de l'ambassadrice américaine aux Nations Unies. Au lendemain de la violente répression d'Israël à Gaza qui a fait 60 morts. Ce mardi, 2 Palestiniens ont été tués. Mais la journée a été plus calme que prévu.

AD: Nous irons ensuite en Russie. Vladimir Poutine s’est mis en scène aujourd’hui pour inaugurer le pont de Crimée qui relie la Russie à cette péninsule annexée, accaparée en 2014.

HL: Enfin nous parlerons de l’actualité Française. L’ancien ministre du Budget Jérôme Cahuzac condamné à 2 années de prison ferme pour fraude fiscale. Et puis la compagnie aérienne Air-France a un nouveau directeur. Les précisions à la fin de cette édition.

-----

AD: Après le bain de sang hier à Gaza, une grande partie des puissances mondiales condamne la répression d’Israël.

HL: Hier 60 Palestiniens, dont des enfants, ont été tués par l’armée israélienne. Le président turc Recep Tayiip Erdogan qualifie Israël « d’État d’apartheid », Benjamin Netanyahu « a du sang palestinien sur ses mains » a-t-il déclaré. En conséquence : Israël ordonne au consul turc de partir de son territoire. Berlin, Bruxelles et Londres réclament quant à eux une enquête indépendante sur les violences d’hier. Sur le plan diplomatique : le conseil de sécurité des Nations unies s’est réuni aujourd’hui à la demande du Koweït. Une déclaration a fait beaucoup de bruit aujourd’hui au cours de cette réunion. Celle de l’ambassadrice américaine à l’ONU, Nikki Haley.

Rappelons-nous que l’organisation terroriste Hamas a incité à la violence pendant des années, bien avant même que les États-Unis ne décident de déplacer leur ambassade à Jérusalem. Aucun pays membre de ce Conseil n’agirait avec plus de retenue qu’Israël l’a fait. Le déplacement de notre ambassade à Jérusalem reflète également une réalité, celle de Jérusalem comme capitale d’Israël. La ville a servi de capitale à Israël depuis la création du pays. Elle est l’ancienne capitale du peuple juif. Il n’y aura pas d’accord de paix envisageable sans le maintien de Jérusalem comme capitale d’Israël.

HL: « Israël a fait preuve de retenue » les propos donc de L’ambassadrice américaine aux Nations Unies Nikki Hayley. J’ajoute que les Palestiniens rappellent leurs représentants aux États-Unis. Notamment celui de l’OLP, l’Organisation de libération de la Palestine. Enfin, deux réunions extraordinaires, imprévues, se tiendront vendredi : celle du conseil des droits de l’homme de l’ONU et celle du sommet de l’Organisation de la coopération islamique.

AD: Et aujourd’hui Hugo, on craignait de nouvelles violences dans la bande de Gaza. Mais finalement, la journée a été plus calme que prévu.

HL: De nouveaux rassemblements étaient prévus le long de la barrière de séparation entre l’enclave et le territoire israélien. Des rassemblements pour commémorer les 70 ans de la Nakba la catastrophe pour les Palestiniens quand la création de l’État d’Israël en 1948 a entrainé l’exode, la fuite, l’émigration de plus de 760.000 Palestiniens. Mais la mobilisation fut nettement moins importante que la veille. Et le bilan est beaucoup moins lourd : 2 morts et 250 blessés. Un soulagement pour les services de santé qui ont connu une journée chaotique hier et qui ont du mal à faire face à l’arrivée des blessés. Le reportage à Gaza est signé Hassan Jaber et Guilhem Delteil.

Allongé sur son lit d’hôpital, Ezzedine Qassem a le visage crispé sous l’effet de la douleur. Il a été touché à la jambe gauche par une balle israélienne la veille. Son oncle Ahmed Qassem est à son chevet. « Ses muscles ont été touchés. Mais il lui faut aussi une greffe de nerfs et une transfusion sanguine. Il attend pour aller en chirurgie. » En début d’après-midi, ce mardi, Ezzedine Qassem est l’un des rares patients du service des urgences de l’hôpital Shiffa, le principal établissement de santé de la bande de Gaza. Une situation qui contraste avec celle de la veille. Gabriel Salazar Arbelàez, coordonnateur médical du Comité de la Croix rouge international, était présent ce lundi à Shiffa. Cinq cents patients ont été traités dans la journée. Avec ses 20 lits, le service était débordé et des blessés ont été installés à même le sol. Ce flux de blessés a désormais été absorbé. Mais la situation reste critique assure Ayman Al Sabahni, le chef du service. « Nous n’avons plus de stock pour 50% des médicaments et 60% des équipements de laboratoire. L’hôpital tourne à plein. Maintenant, les salles d’opération sont pleines, les soins intensifs aussi. Nous ne pouvons pas faire face à autant de blessés. » Les services médicaux redoutent de nouvelles journées sanglantes auxquelles ils ne pourraient pas faire face.

AD : Vous écoutez RFI il est 5 h 5 à Séoul. C’est l’information de ces dernières heures : La Corée du Nord annule les discussions prévues demain mercredi avec son voisin sud-coréen.

HL: Le régime nord-coréen va même plus loin. Il menace d’annuler la rencontre historique avec le président américain Donald Trump qui devrait avoir lieu le 12 juin prochain à Singapour. En cause : les exercices militaires organisés dans la péninsule par la Corée du Sud et les États-Unis. Exercices qualifiés de « provocations » par Pyongyang.

AD: C’est l’une des mises en scène que le Kremlin affectionne particulièrement : Vladimir Poutine a inauguré ce mardi le nouveau pont reliant la Crimée à la Russie.

HL: C’est sous un soleil radieux, vêtu d’un jean et d’un blouson sombre que le président de la fédération russe a célébré ce chantier colossal et hautement symbolique : le pont de Crimée, qui doit rejoindre le territoire russe à celui de la province annexée, accaparée par Moscou. C’était en 2014. Notre correspondant à Moscou, Daniel Vallot a suivi l’événement pour RFI.

L’image tourne en boucle sur les chaînes de télévisions russes. Vladimir Poutine est au volant d’un poids lourd orange, à la tête d’un convoi d’une dizaine de camions filant à toute allure sur le Pont de Crimée. Arrivé de l’autre côté, le président russe descend du poids lourd et salue devant les caméras, une journée historiques pour la Russie. « À plusieurs époques de notre histoire, même sous le Tsar, les gens rêvaient de ce pont. Ils ont essayé à nouveau dans les années 30, 40, 50, et enfin, grâce à vous, ce projet, ce miracle a eu lieu! C’est un résultat remarquable qui nous rend plus proches de la Crimée et qui va la rendre plus forte. Cela nous permettra de développer son économie et d’améliorer la qualité de vie de ses habitants ! » Pour Vladimir Poutine le pont de Crimée doit faciliter l’afflux de touristes russes, et désenclaver le territoire. L’ouvrage de 18 kilomètres de long aura en outre bien évidemment une portée géopolitique, en reliant physiquement la Russie et le territoire annexé en 2014. Le pont a d’ailleurs été dénoncé par l’Ukraine, comme une violation inacceptable de son intégrité territoriale.

HL: Et justement, faut-il y voir une riposte, une contre-attaque de Kiev : les services de renseignements ukrainiens ont perquisitionné aujourd’hui les bureaux de deux médias russes à Kiev. C’est-à-dire qu’ils ont enquêté dans les locaux de Russia Today et Ria Novosti. Un journaliste a d’ailleurs été arrêté puis accusé de haute trahison.

AD: L’actualité en France à présent. Le groupe Air France-KLM a un nouveau patron. En l’occurrence une patronne qui va assurer l’intérim. C’est-à-dire qu’elle est en place que pour une durée déterminée.

HL: Il s’agit d’Anne-Marie Couderc, ancienne ministre d’Alain Juppé. Elle succède à Jean-Marc Janaillac, contraint, obligé de démissionner après le vote des salariés qui ont rejeté les propositions de la direction concernant l’augmentation de leurs salaires. Une nouvelle patronne donc, mais Air France-KLM est loin d’être sorti d’affaires. Mounia Daoudi.

Anne-Marie Courderc a été nommée présidente non exécutive du groupe. Elle sera épaulée par un comité de direction collégial. Et sa mission sera de courte durée, deux ou trois mois pas plus, le temps de trouver un successeur à Jean-Marc Janaillac. Car le conseil d’administration qui l’a nommée a bien précisé: cette gouvernance de transition « devra être la plus brève possible ». Mais le processus de recrutement d’un nouveau PDG pour Air France-KLM risque de prendre du temps. Pas question en effet de se tromper de profil. Le futur patron devra « être un professionnel du transport aérien qui parle français, anglais, mais aussi hollandais ». Il devra également être « disponible immédiatement ». Mais surtout il aura pour difficile mission de réconcilier les salariés d’Air France. Le référendum a en effet accentué le malaise ambiant en divisant l’entreprise en deux camps: celui du oui et celui non au référendum sur les salaires. Et même si Jean-Marc Janaillac a laissé un groupe en meilleure santé financière qu’à son arrivée, la concurrence de plus en plus agressive dans l’aérien ne devrait laisser que peu de répit à son successeur.

AD: En France toujours, Jérôme Cahuzac condamné à 2 ans de prison ferme pour blanchiment et fraude fiscale.

HL: L’ancien ministre du budget français reconnu coupable d’avoir dissimulé, caché de l’argent sur des comptes bancaires à l’étranger. De l’argent qui échappe à l’impôt. Mais Jérôme Cahuzac pourrait ne pas aller en prison. Son avocat maitre Éric Dupont-Moretti va demander un aménagement de peine. Une procédure qui permet à la personne condamnée de travailler, de suivre une formation et de maintenir des liens avec sa famille. C’est la fin de votre journal en français facile, présenté aux côtés d’Aurélien Devernoix. Mise en onde Fabrice Viollet. Merci à vous deux et merci à vous qui écoutez la radio du monde.

RFI SAVOIRS n'est pas responsable des contenus provenant de sites internet externes

Fréquentation certifiée par l'OJDOJD Dénombrement des médias