#Французский язык в новостях

Journal en français facile 10/01/2020 20h00 GMT

10 января 2020
Studio RFI
Transcription

Johanne Burgell : Vous écoutez RFI, il est 21 heures à Paris, 20 heures en temps universel. Bonsoir et bienvenue dans votre Journal en français facile, pour le présenter ce soir avec moi, Clémentine Pawlotsky, bonsoir Clémentine.

Clémentine Pawlotsky : Bonsoir Johanne, bonsoir à tous.

JB : L’administration Trump détaille de nouvelles sanctions économiques contre l’Iran, notamment sur l’acier et l’aluminium. Réponse des États-Unis aux tirs de missiles iraniens contre des bases américaines en Irak.

CP : Canicule et vents forts en Australie : les incendies se propagent rapidement.

JB : En France, le défilé des syndicats et du patronat à Matignon en ce trente-septième jour de grève contre la réforme des retraites. Pour le moment, aucun accord n’a été trouvé, mais le Premier ministre devrait faire des propositions demain.

-----

CP : Washington a dévoilé de nouvelles sanctions économiques contre l’Iran.

JB : Donald Trump avait prévenu Téhéran dès mercredi visant l’apaisement, le président américain avait préféré cette option à des mesures militaires après le tir de missiles iraniens contre des bases américaines en Irak. Aujourd’hui, Washington a détaillé la nature de ces nouvelles sanctions, elles visent l’industrie, le textile et le secteur minier. Ces sanctions visent aussi des personnalités impliquées dans les frappes en Irak. Eric de Salves.

[Transcription manquante]

CP : Des milliers d’Irakiens ont manifesté contre Téhéran et Washington.

JB : Sur la place Tahrir de Bagdad et dans plusieurs villes du sud du pays, ces manifestants ont défilé en criant « non à l’Iran, et non à l’Amérique ». Depuis plusieurs jours, des messages sur les réseaux sociaux appelaient à relancer le mouvement de contestation du pouvoir lancé le 1er octobre. Depuis plus de trois mois, des Irakiens accusent leurs dirigeants d’être incompétents et corrompus. De leur côté, les États-Unis affirment qu’ils n’ont pas l’intention de discuter d’un retrait des troupes américaines du pays, malgré la demande en ce sens du Premier ministre irakien.

CP : Toujours aucune certitude concernant les raisons du crash d’un Boeing 737 en Iran.

JB : Les États-Unis estiment que l’appareil ukrainien a pu être abattu par un missile iranien mercredi. Le Canada, le Royaume-Uni et les Pays-Bas partagent aussi ces doutes concernant les causes de l’accident. Mais de son côté, l’Iran a démenti avec fermeté cette hypothèse. L’avion s’est écrasé deux minutes après son décollage de Téhéran, à destination de Kiev. Les 176 personnes à bord n’ont pas survécu. L’agence de presse iranienne Fars annonce ce soir que Téhéran dévoilera demain les raisons pour lesquelles l’avion s’est écrasé.

CP : Plusieurs commémorations sont prévues à la fin du mois pour marquer le 75e anniversaire de la libération du camp d’Auschwitz.

JB : L’une d’elles aura lieu sur place, en Pologne, le 27 janvier, jour anniversaire de la libération du camp d’extermination. Or une autre cérémonie rassemblera des dizaines de chefs d’État et de gouvernement quatre jours plus tôt, cette fois à Jérusalem. Le président polonais a fait savoir qu’il n’irait pas. Une décision qui passe mal en Israël, où nous retrouvons Guilhem Delteil.

[Transcription manquante]

CP : C’était en août dernier, le gouvernement indien révoquait le statut d’autonomie dont bénéficiait le cachemire depuis 70 ans.

JB : Et 5 mois plus tard, des dizaines de militants et politiciens sont toujours emprisonnés... le réseau internet demeure complètement coupé dans toute la région. La Cour suprême vient d’ordonner au gouvernement de revoir ces restrictions des moyens de communication. Une mesure qui porte au moins l’espoir d’un début de retour à la normale au cachemire… Correspondance à New Delhi, Sébastien Farcis.

[Transcription manquante]

CP : Incendies en Australie : la situation s’aggrave.

JB : Le continent a connu aujourd’hui un nouveau pic de chaleur, particulièrement dans le sud et l’est, où font rage des feux de forêt dévastateurs. En Nouvelle-Galles-du-Sud, deux incendies ont fusionné pour former un gigantesque brasier. Les flammes s’étendent sur une surface presque quatre fois plus grande que la ville de New York. À Sydney, Melbourne et Canberra, des milliers de manifestants sont à nouveau descendus dans la rue pour appeler le gouvernement conservateur à réduire la dépendance du pays au charbon.

CP : En France, une journée de rencontres, et toujours pas d’avancée notable dans le dossier de la réforme des retraites. 

JB : Mais nous devrions en savoir un peu plus demain, le Premier ministre Édouard Philippe a reçu les représentants des organisations syndicales et patronales. Et ce soir, il a promis que demain, il ferait des propositions concrètes pour tenter de trouver un compromis. En attendant, la grève se poursuit. 37e jour ce vendredi. L’instauration d’un âge pivot, qui figure dans l’avant-projet de loi, c’est bien ce qui concentre toujours les critiques et les syndicats campent sur leur position, Aabla Jounaïdi, ils demandent toujours son retrait.

[Transcription manquante]

CP : Premier match de l’Euro et premier échec pour les handballeurs français.

JB : Les Bleus ont perdu 28 à 25 face au Portugal, à Trondheim, en Norvège. Ils se retrouvent en danger d’élimination dès le premier tour après cette défaite surprise.

RFI SAVOIRS n'est pas responsable des contenus provenant de sites internet externes

Fréquentation certifiée par l'OJDOJD Dénombrement des médias