#Французский язык в новостях

Hybride

mots-actu_h.png
RFI
Les mots de l'actualité : une chronique pétillante qui éclaire en deux minutes un mot ou une expression entendue dans l'actualité.

La guerre d’Ukraine est-elle une guerre hybride ? C'est une formule que j'ai entendue à plusieurs reprises depuis quelques semaines et qui se comprend qui se justifie bien. Une guerre hybride parce qu'elle se fait sur plusieurs plans. D'abord c'est une guerre guerrière, pourrait-on dire. Il y a des militaires, des armes, des blessés, des morts, etc. C'est aussi une guerre diplomatique. La plupart les nations du monde, même si elles ne sont pas parties prenantes du conflit, ont pris position, se sont rangées sous telle ou telle bannière, parfois avec précaution d’ailleurs. Et puis enfin, c’est une guerre économique. C'est la raison principale pour laquelle on parle de guerre hybride. Et on sait que de nombreuses contrées qui ne participent pas explicitement à ce conflit, qui n’envoie pas de troupes, travaillent à des mesures de rétorsion contre les uns contre les autres. Blocus, refus d'importer où d'exporter telle ou telle denrée pour asphyxier l'autre ou pour l'affaiblir. On voit bien là quelques figures de la guerre économique et par là on le tient le sens de l'adjectif hybride. Ce qui est hybride, c'est ce qui est composé de deux éléments différents au moins et parfois davantage.  

Alors, on utilise l’adjectif à propos de ce qui peut utiliser deux fonctionnements différents ou même deux énergies différentes. Par exemple, les voitures qui ne marchent plus uniquement à l'essence, mais peuvent alterner entre différentes sources d'énergie. Techniquement, c'est peut-être difficile à réaliser, mais sur le papier c'est très simple à comprendre. Il s'agit, par exemple, d'une voiture qui fonctionne soit avec du gazole comme carburant soit avec une propulsion électrique. Et comme la technique a fait un progrès, il ne s'agit même plus maintenant pour le conducteur de choisir son énergie, en fonction de son humeur du jour, de la disponibilité, etc. Non, les deux énergies se combinent et se succèdent automatiquement en fonction de ce qui est le plus économique, le plus adapté. Voilà ce que c'est qu'une voiture hybride. 

Alors, le mot ibrida, i-b-r-i-d-a, désigne en latin un animal qui est né de parents de races différentes. Par exemple, un mulet qui est né de l’union d'un âne et d'une jument. Et le sens le plus courant de l'adjectif hybride, qui s'écrit h-y-b-r-i-d-e, évoque donc simplement une dualité, un héritage d'un individu ou d'une chose avec deux autres.  

Mais même s'il a un passé scientifique, le mot est d'une utilisation assez libre, mais pas trop lié à des objets particuliers. Un antiquaire, par exemple, peut parler d'une table hybride si elle est faite de deux bois différents. Ou bien un pâtissier qui parle d’un éclair hybride s'il est moitié café, moitié chocolat. 

L'orthographe du mot h-y, au début, elle est bien savante, elle évoque un passé grec plutôt que le latin parce qu'il y a des confusions, de fausses filiations. On a pensé que hybride descendait de l’ubris grecque. Ubris en grec, cela veut dire excès, et pour une certaine pensée grecque classique, c’est le vice par excellence : ce qui est excessif échappe au rationnel. Et en fait, tout cela s'est croisé avec ce mot ibrida, qu’on évoquait tout à l'heure qui, lui, vient du latin. 

Avertissement ! 
Ce texte est le document préparatoire à la chronique Les Mots de l’Actualité. Les contraintes de l’antenne et la durée précise de la chronique rendent indispensable un aménagement qui explique les différences entre les versions écrite et orale.

Logo Ministère de la culture 2022

En partenariat avec la Délégation Générale à la Langue française et aux Langues de France (DGLFLF)

RFI SAVOIRS n'est pas responsable des contenus provenant de sites internet externes

Fréquentation certifiée par l'OJDOJD Dénombrement des médias