#Французский язык в новостях

Cheveu

mots-actu_c.png
RFI
Les mots de l'actualité : une chronique pétillante qui éclaire en deux minutes un mot ou une expression entendue dans l'actualité.

Un nouveau pas en faveur de l’égalité : la Californie interdit toute discrimination basée sur la coupe de cheveux. Et il est vrai, notamment chez les noirs américains, que la coupe qu’on appelle en France afro a souvent une signification symbolique et politique. De même que les tresses qu’on appelle les dreadlocks, mises à la mode par les admirateurs de Bob Marley dans les années 70, et qui représentent une sorte de fierté noire. Mais qui peuvent être mal vue par un employeur par exemple… Désormais ces apparences auront peut-être moins de portée symbolique, mais elles ne pourront plus servir de prétexte à la discrimination.

Le mot utilisé en français est intéressant : on parle de coupe de cheveux pour parler de la forme et de l’apparence de la chevelure. Comme si les cheveux devaient nécessairement être coupés pour avoir une forme particulière. Mais il est vrai que la plupart du temps, si l’on va chez le coiffeur, c’est pour s’y faire couper les cheveux, même si cette coupe n’est qu’un bref moment de toute l’attention accordé au client ou à la cliente.

Et sur Rfi, en marge de cette information, on remarquait le nombre incalculable de calembours utilisés par les coiffeurs pour inventer leur nom et rendre leur enseigne attractive.

Essentiellement à partir de deux mots. Non pas cheveu alors qu’on aurait pu imaginer : Che veux de beaux cheveux… Mais la palme va directement à hair et à fit. Hair, c’est le mot anglais pour dire cheveu, ou plutôt chevelure : le sens est collectif. Et tif, veut dire cheveu en argot. Familier, sans être vulgaire.

Alors c’est un festival. Dont les palmes vont d’abord à Diminutif (en effet, un coiffeur coupe les tifs) ou Evolutif. Mais, bien placés, on trouve aussi créatif et imaginatif !

Et plus encore avec hair ! Hair du temps, hair à la mode, un hair qui me revient, Imagin’hair, ou bulle d’hair. Un hair de Paris (Paris fait vendre facilement !), mais encore tête en l’hair, Popul’hair, ou même pach’Hair !

Et bien sûr nos félicitations le plus chaudes vont aux enseignes qui ont réussi à combiner les deux mots : Faudra tif hair est probablement la plus jolie réussite du genre.

Avertissement ! 
Ce texte est le document préparatoire à la chronique Les Mots de l’Actualité. Les contraintes de l’antenne et la durée précise de la chronique rendent indispensable un aménagement qui explique les différences entre les versions écrite et orale.

Logo DGLFLF Ministère de la Culture

En partenariat avec la Délégation Générale à la Langue française et aux Langues de France (DGLFLF)

RFI SAVOIRS n'est pas responsable des contenus provenant de sites internet externes

Fréquentation certifiée par l'OJDOJD Dénombrement des médias