#Французский язык в новостях

Arc

mots-actu_a.png
RFI
Les mots de l'actualité : une chronique pétillante qui éclaire en deux minutes un mot ou une expression entendue dans l'actualité.

L’imagination des assassins est chaque jour plus étonnante et plus inquiétante. D’autant qu’ils explorent parfois le passé: voici que l’arc, en Norvège, fait de nouvelles victimes! C’est avec cet instrument que plusieurs personnes ont été tuées récemment, alors qu’on pouvait penser que l’arme avait quitté le domaine de la guerre et celui de la chasse pour ne plus concerner que le sport. Hélas, ce n’est pas toujours vrai!

Cette invention est très ancienne: elle figure déjà sur des représentations de la très ancienne Égypte, ou même en Mésopotamie, à Ur, à Sumer…

L’importance et le fonctionnement de l’arme expliquent sa présence dans la langue. On dit souvent par exemple qu’on a plusieurs cordes à son arc. C’est à dire qu’on a plusieurs compétences, plusieurs savoir-faire: l’idée est très concrète. On a donc plusieurs solutions à sa disposition. Avec souvent l’idée du plan B, de la solution de rechange. Ce qui implique qu’on n’est pas pris au dépourvu après un échec. L’expression d’origine est d’ailleurs « avoir deux cordes à son arc » (et non « plusieurs", comme on le dit aujourd’hui). Elle passe pour très ancienne: on dit même qu’on en devrait l’invention à Charlemagne. En 813 (quelle précision!), il aurait demandé à ses archers de s’équiper d’un arc avec deux cordes, au cas où la première se casserait.

La forme de l’arc est aussi pleine de sens: un arc a deux bouts, deux extrémités. Son image peut donc évoquer deux situations opposées: on peut dire qu’une assemblée où l’on trouve des très riches et des très pauvres accueille les deux bouts de l’arc social.

Quant à l’arc en ciel, son symbolisme est évident et ancien également: c’est le lien de la terre et du ciel, des hommes et des Dieux.

Avertissement !  
Ce texte est le document préparatoire à la chronique Les Mots de l’Actualité. Les contraintes de l’antenne et la durée précise de la chronique rendent indispensable un aménagement qui explique les différences entre les versions écrite et orale.

Logo DGLFLF Ministère de la Culture

En partenariat avec la Délégation Générale à la Langue française et aux Langues de France (DGLFLF)

RFI SAVOIRS n'est pas responsable des contenus provenant de sites internet externes

Fréquentation certifiée par l'OJDOJD Dénombrement des médias