#Французский язык в новостях

Administration

mots-actu_a.png
RFI
Les mots de l'actualité : une chronique pétillante qui éclaire en deux minutes un mot ou une expression entendue dans l'actualité.

Enfin la transition semble se mettre en place aux Etats-Unis de façon officielle et Trump ne s’y oppose plus farouchement. Et Joe Biden, progressivement, dévoile la constitution de son administration.

Alors bien souvent, on se demande pourquoi on parle d’administration aux Etats-Unis, alors qu’on parle de gouvernement en France par exemple. C’est que les constitutions sont différentes, ce qui explique l’emploi de termes différents, d’autant plus différents que les deux mots existent dans les deux langues, même si leur prononciation et parfois leur orthographe sont différentes.

L’ Administration américaine est constituée des différents Secrétariats : c’est comme ça qu’on appelle ce qui correspond à ce qu’on appelle plutôt chez nous des ministères. A leur tête, des Secrétaires et non des ministres. Et tout cela nommé par le Président. Quel intérêt à ne pas appeler cet organigramme « gouvernement » ? On ne le confond pas avec un gouvernement à la française. Celui-ci est-il bien différent ? Assez ! D’abord, on a en France un chef de gouvernement, le Premier ministre, nommé par le Président, et qui compose ce gouvernement (en accord bien sûr avec le Président). Rien de tel aux Etats-Unis. On a bien un Vice-président, mais il est stable et ce n’est pas spécialement lui qui dirige l’Administration. Par ailleurs en France, le gouvernement constitue un tout, solidaire et a priori cohérent (même s’il peut y avoir des sensibilités différentes bien entendu). Et le gouvernement peut démissionner, ou être démis. C’est le cas notamment après une motion de censure, c’est-à-dire un vote des parlementaires qui récusent, qui mettent en cause ce gouvernement. Or aux Etats-Unis, l’Administration ne peut globalement être mise en cause par le Congrès, c’est-à-dire l’ensemble des élus, du Sénat et de la Chambre des Représentants. Le Congrès peut déclencher une procédure « d’Impeachment », c’est-à-dire de destitution du Président, mais ne peut obliger l’Administration à démissionner. Et d’autre part, cette Administration n’est pas un bloc.

Enfin le mot government existe aux Etats-Unis, pour désigner, en gros l’ensemble des services publics. Ce qu’on appellerait plutôt en France, l’Administration.

On le voit, les deux mots sont donc presque dans une position symétrique inverse.

Avertissement !  
Ce texte est le document préparatoire à la chronique Les Mots de l’Actualité. Les contraintes de l’antenne et la durée précise de la chronique rendent indispensable un aménagement qui explique les différences entre les versions écrite et orale.

Logo DGLFLF Ministère de la Culture

En partenariat avec la Délégation Générale à la Langue française et aux Langues de France (DGLFLF)

RFI SAVOIRS n'est pas responsable des contenus provenant de sites internet externes

Fréquentation certifiée par l'OJDOJD Dénombrement des médias