Image d'un globule rouge infecté par le parasite de la malaria
Image d'un globule rouge (partie rouge) infecté par le parasite de la malaria (partie bleue), réalisée par microscopie électronique.
Moredun Scientific Ltd | Getty
Le paludisme ou malaria est une maladie infectieuse provoquée par un protozoaire du type Plasmodium. Il est transmis à l’homme par un moustique femelle, l’anophèle, moustique que l’on rencontre généralement dans les zones tropicales. La moitié de la population mondiale est exposée au risque de paludisme. Quatre différents types de Plasmodium se retrouvent en général dans les zones tropicales ou subtropicales : le plus connu, Plasmodium Falciparum se retrouve plutôt dans les zones subtropicales, le Plasmodium vivax fait des ravages en Afrique, en Asie du Sud-Est et en Amérique du Sud. Le Plasmodium ovale est surtout répandu en Afrique centrale alors que Plasmodium malariae peut être trouvé partout sur le globe mais avec une prédilection pour les régions chaudes et humides. Chaque année dans le monde, environ 220 millions de personnes contractent la malaria et environ 800 000 en meurent, dont 80 % en Afrique subsaharienne. Les enfants sont les plus touchés. Malgré quelques traitements lourds à base de chimiothérapie, il n’existe pas à ce jour de médicaments efficaces capables d’éliminer le virus du corps humain. La prévention, l’assainissement des milieux de vie ou l’aménagement de territoire restent à ce jour les meilleurs moyens de lutte contre cette maladie. En attendant un vaccin efficace.

Publié le 16/10/2015 - Modifié le 18/07/2018

RFI SAVOIRS n'est pas responsable des contenus provenant de sites internet externes

Fréquentation certifiée par l'OJDOJD Dénombrement des médias

Logo RFI

Le paludisme

Cette page n'est pas disponible sur ce type de terminal.

Consultez les quiz disponibles sur ce type de terminal ici.