Audio
Un couple masqué marche dans la brume à Shanghai, en Chine, le jeudi 24 décembre 2020. Affectée par des polluants dérivant de l'intérieur des terres, la ville a annoncé jeudi l'alerte jaune sur la pollution de l'air.
Un couple masqué marche dans la brume à Shanghai, en Chine, le jeudi 24 décembre 2020. Affectée par des polluants dérivant de l'intérieur des terres, la ville a annoncé jeudi l'alerte jaune sur la pollution de l'air.
© Feature China / Barcroft Media via Getty Images
Économies à l'arrêt pendant des mois, travailleurs confinés, avions cloués au sol, la crise du Covid a eu pour effet de réduire de près de 8% les émissions de CO2 en 2020. Un bon point pour la planète, mais les lendemains s'annoncent difficiles : la crise économique a poussé des pays à intensifier leur utilisation de charbon, les engagements pris lors de l'Accord de Paris, il y a 5 ans, ne sont guère respectés et les entreprises polluantes encore moins inquiétées qu'habituellement.

19'30" - Première diffusion le 11/01/2021

Le climat est-il pour autant le grand perdant de la crise du Covid ? Des prises de conscience et des opportunités ne peuvent-elles pas émerger de cette catastrophe mondiale ? 

Invités : 
Matthieu Glachant, économiste de l'environnement et professeur à Mines ParisTech.
Arnaud Schwartz, président de l'association France Nature Environnement. 

Publié le 27/01/2021 - Modifié le 27/01/2021 - Par Aurélien Devernoix

RFI SAVOIRS n'est pas responsable des contenus provenant de sites internet externes

Fréquentation certifiée par l'OJDOJD Dénombrement des médias