L'Arabie saoudite met en place des mesures d’austérité sans précédent
La plus grande usine de raffinage d'Aramco, située à Abqaiq, en Arabie saoudite.
Maxim Shemetov / REUTERS
Article

L'Arabie saoudite met en place des mesures d’austérité sans précédent

Le royaume saoudien, premier exportateur mondial de brut, est confronté à la baisse brutale de la demande mondiale d'or noir liée à la crise du coronavirus et à une chute des cours du brut. Il a donc décidé de tripler le taux de sa taxe sur la valeur ajoutée (TVA) et suspendre le versement d'une prime mensuelle aux fonctionnaires.
Par RFI -

Une des mesures phare du plan d’austérité annoncée par l'Arabie saoudite est le triplement de la TVA. La taxe sur la valeur ajoutée passe de 5 à 15% à partir du 1er juillet. Le gouvernement a aussi décidé de suspendre le versement d’une prime mensuelle aux fonctionnaires, ce qui pourrait susciter le mécontentement de l'opinion.

Cette aide de près de 246 euros a été mise en place en 2018 pour compenser la hausse des prix du gaz et l'instauration de la TVA dans le pays. Par ailleurs, les autorités saoudiennes ont décidé d’annuler ou dans certains cas de geler les investissements destinés aux grands projets de développement économique. Ces projets ont été conçus pour moderniser l’économie et la rendre moins dépendante de la rente pétrolière

L’Arabie saoudite, premier exportateur mondial de pétrole est confronté à une chute de ses recettes budgétaires à cause de la chute des prix de l’or noir et le ralentissement de l'activité mondiale en raison du coronavirus. Les revenus pétroliers, qui assurent 70% des recettes du pays, ont ainsi plongé de 24% au premier trimestre…

Publié le 26/05/2020 - Modifié le 27/05/2020

RFI SAVOIRS n'est pas responsable des contenus provenant de sites internet externes

Fréquentation certifiée par l'OJDOJD Dénombrement des médias