Audio
Des techniciens préparent des boîtes contenant le vaccin Pfizer-BioNTech COVID-19 pour leur expédition à l'usine Pfizer de Portage aux Etats-Unis, le 13 décembre 2020 (image d'illustration).
Des techniciens préparent des boîtes contenant le vaccin Pfizer-BioNTech COVID-19 pour leur expédition à l'usine Pfizer de Portage aux Etats-Unis, le 13 décembre 2020 (image d'illustration).
AP Photo/Morry Gash
Afin de préserver leur efficacité, certains vaccins contre le Covid-19 se conservent à des températures extrêmement basses. Comment alors garantir que la chaîne du froid ne soit jamais rompue pendant leur transport ? Une jeune pousse française de Montpellier a mis au point une technologie qui répond à ce véritable casse-tête logistique.

02'05" - Première diffusion le 20/12/2020

Les logisticiens du froid se préparent à acheminer des laboratoires jusqu’à leurs lieux de stockage, des millions de doses vaccinales dans des caissons réfrigérés contenant de la glace carbonique à -80 °C. C’est le cas, par exemple, du vaccin de Pfizer-BioNTech qui devra être conservé sans rupture de la chaîne du froid sous peine de voir son efficacité dégradée ou de devenir dangereux pour la santé humaine. Alors que les technologies pour générer ce froid intense sont bien maitrisées, « le suivi de température pendant leur transport devient primordial », précise Yohann Caboni, Directeur Général de Koovea. Cette jeune pousse française de Montpellier a mis au point des capteurs autonomes et connectés garantissant que la chaîne du froid des vaccins Covid-19 ne sera jamais rompue.

« Ces petits capteurs qui sont embarqués dans les réfrigérateurs envoient en temps réel les données de température sur une application mobile dédiée. À proximité des sondes on place une petite box qui se connecte aux réseaux cellulaires, toutes les informations remontent sur nos serveurs informatiques pour générer un message d’alerte en cas de problème. C’est une problématique de dimension internationale, chaque année 35 milliards de dollars de pertes sont dues exclusivement à ces ruptures de la chaine du froid dans le monde. Elles pourraient être évitées avec un suivi de température adéquate, adapté et préventif. Nous n’avons pas créé ce dispositif spécialement pour les vaccins de la Covid-19, nous avons déjà réalisé un suivi de température en RDC pour le compte d’une ONG américaine qui distribue, gère, stocke un vaccin en phase d’essai clinique contre le virus Ebola. On utilisera la même solution permettant de sécuriser les doses vaccinales contre la Covid-19, aussi bien pour du stockage que pour leur transport. »

Créée en 2018, la jeune société Koovea équipe déjà de nombreux laboratoires pharmaceutiques, des hôpitaux, mais aussi les distributeurs alimentaires de denrées périssables et peut-être bientôt les milliers de transporteurs frigoristes, qui achemineront les premiers vaccins contre la Covid-19, dont la chaine du froid sera, par ailleurs, strictement encadrée et contrôlée par les autorités sanitaires.

 

Publié le 27/01/2021 - Modifié le 27/01/2021 - Par Dominique Desaunay

RFI SAVOIRS n'est pas responsable des contenus provenant de sites internet externes

Fréquentation certifiée par l'OJDOJD Dénombrement des médias