Le Premier ministre du Congo, Patrice Lumumba, intervenant au Conseil de sécurité de l'ONU à New York, le 1er juillet 1960.
Le Premier ministre du Congo, Patrice Lumumba, intervenant au Conseil de sécurité de l'ONU à New York, le 1er juillet 1960.
Bob Gomel/La collection LIFE Images via Getty Images
La veille de l’indépendance du Congo Belge, Patrice Lumumba emporte les premières élections démocratiques et devient le Premier ministre à seulement 35 ans. Lorsqu’il prononce son discours historique à la cérémonie inaugurale de la République Démocratique du Congo le 30 juin 1960, il entre dans la légende. En dénonçant directement le racisme des colons belges alors que le roi belge Baudoin est juste devant lui, Lumumba se met à dos rapidement les Occidentaux. En pleine guerre froide, les Américains s’inquiètent également de l’inspiration communiste et du soutien du bloc de l’Est dont bénéficie le Premier ministre congolais. Renversé en septembre avec l’aide des services secrets occidentaux, Patrice Lumumba est livré aux autorités puis exécuté le 17 janvier 1961.

Publié le 02/02/2021 - Modifié le 04/02/2021

RFI SAVOIRS n'est pas responsable des contenus provenant de sites internet externes

Fréquentation certifiée par l'OJDOJD Dénombrement des médias