Audio

Mort de Staline, mort du goulag ?

Joseph Staline, le 8 mars 1953, à Moscou.
Joseph Staline, le 8 mars 1953, à Moscou.
AFP/Archives
Staline, âme, chair et sang du peuple, chante la propagande sur Radio Moscou, une propagande qui dépasse les seules frontières de la Russie, puisqu’à la mort de Staline, le 5 mars 1953, c’est 200 millions de Soviétiques qui se retrouvent orphelins de leur petit père des peuples…et aux yeux du monde, c’est le vainqueur de la Seconde Guerre mondiale qui disparaît…

46'00" - Première diffusion le 09/03/2013

Mais, dans ce concert de louanges, une note dissonante s’élève timidement, bien loin de la capitale, dans les confins de la Sibérie et du Kazakhstan. C’est celle des déportés du goulag. Ils sont Russes bien sûr, mais aussi Européens pour un million d’entre eux. Comment ont-ils appris la mort de Staline, comment ont-ils réagi, quel espoir la disparition du dictateur a-t-elle suscité en eux… autant de questions auxquelles nos archives sonores du goulag nous permettent de répondre aujourd’hui. 

Avec les témoignages issus de nos archives sonores du goulag, co-produites par RFI et le CERCEC et les points de vue croisés des spécialistes du goulag Arseni Roguinsky, de l’association Mémorial à Moscou et Marc Elie, chercheur au CERCEC, le Centre des mondes russes et du Caucase.

Invités :
Alain Blum et Marta Craveri du CERCEC, auteurs de Déportés vers l’URSS, récits d’Européens au goulag, une co-édition Autrement/RFI avec 13 voix du goulag, un documentaire sonore en version originale et française.

 

Publié le 28/01/2016 - Modifié le 28/02/2019 - Par Valérie Nivelon

RFI SAVOIRS n'est pas responsable des contenus provenant de sites internet externes

Fréquentation certifiée par l'OJDOJD Dénombrement des médias