Une affiche de l'exposition « Les Affiches de mai 68 ou l'Imagination graphique »
Une affiche de l'exposition « Les Affiches de mai 68 ou l'Imagination graphique »
Charles Perussaux/BnF
Article

Les 40 ans de Mai 68

1968-2008, la révolution de Mai 68 en France souffle cette année ses 40 ans. Pour marquer l'événement, et en guise de cadeau d'anniversaire, « Une semaine, un slogan »… Avec la complicité des éditions Tchou qui publient « Les murs ont la parole », un ouvrage qui recense tous les slogans qui ont fleuri sur les murs, les portes et autres cabines d’ascenseur au cours de ce printemps fiévreux, nous vous proposons d’en relire quelques-uns, à raison d’un cri par semaine. Ce qui aura aussi le mérite de redessiner la carte des soulèvements : Odéon, Nanterre, Sorbonne, Censier, Condorcet ..., à la craie, au feutre, à la bombe de peinture, à l’encre, à la chaux. C’était au temps de « L’imagination au pouvoir ». Car si tous les slogans ne sont pas également remarquables, tous témoignent, à part égale, de cet élan fraternel, de cette liberté d'expression qui, l'espace de quelques jours, a défini les contours utopiques d'une société véritablement démocratique, basée sur le dialogue sans retenue ni contraintes.
Par Elisabeth Bouvet -

« Un Mai 68 est-il possible cette année ? », s’interroge Julien Besançon dans la postface de ce livre-répertoire. La réponse fuse sans guère tarder, et avec un de ces points d’exclamation lourds d’ironie et de dépit, « Mais non ! Tout est nettoyé ». Ce qui ne saurait constituer une raison suffisante pour ne pas se souvenir. Pour ne pas, de nouveau, donner la parole aux murs.

Les murs ont la parole, le journal mural de Mai 68 aux éditions Tchou. 

Pour les nostalgiques et tous les autres, petit récapitulatif des différents slogans que vous aurez pu (re)lire à la faveur de cette rubrique. 

Pour ouvrir 2008, une injonction qui fut inscrite à Nanterre « Ne me libère pas, je m'en charge ». 

En deuxième semaine, « Ni robot ni esclave » à Censier. 

Puis, ce fut le tour de « La France aux Français ». Slogan fasciste, peinturluré à Sciences Po.

Nanterre le retour avec pour la 4e semaine, « Vous finirez tous par crever du confort »

Dans la même veine, mais écrit aux Beaux-Arts, « À bas la société spectaculaire-marchande ».

Dans un registre moins universel, cette injonction qui semblait viser une catégorie particulièrement précise d'individus, « À poil le 5e étage », lue à la cité-U de Nanterre. 

Plus du tout en vogue aujourd'hui, ce slogan badigeonné à Censier, « Il faut du rouge pour sortir du noir ». 

À Censier toujours, cette invitation à voir grand, « Exagérer, c'est commencer d'inventer ».

Slogan suivant, « Tout pouvoir abuse. Le pouvoir absolu abuse absolument » en provenance de Nanterre.

À Odéon, dans un registre nettement plus léger, « Faites l'amour et recommencez ».

Dans la même veine, « Jouissez ici et maintenant » trouvé à la Faculté de médecine.

Quai Malaquais, on a pu lire « L'État, c'est chacun de nous ».

À Censier, « Soyez réalistes, demandez l'impossible ».

Puis « L'économie est blessée, qu'elle crève ».

À l'Amphi Musique de Nanterre, on pouvait lire « Enragez-vous ».

Tandis qu'aux Beaux-Arts, on clamait « Frontières = répression ».

Après un intermède d'un mois durant lequel nous avons profité du retour de mai pour imaginer des slogans pour les révolutions à venir, retour à ceux qui, il y a quarante ans, ont fait les beaux jours des murs parisiens.

Reprise donc avec « Laissons la peur du rouge aux bêtes à cornes », lu aux Beaux-Arts. 

« Parlez à vos voisins » à Censier.

Et pour finir « La honte est contre-révolutionnaire à Nanterre.

 

Pour aller plus loin :
« Sous les pavés la plage », « Il est interdit d’interdire », « L’imagination au pouvoir »… Retrouvez ici de nombreux slogans emblématiques de Mai 68.

Publié le 09/12/2015 - Modifié le 09/02/2018

Radio France International France 24 Monte Carlo Doualiya France Médias Monde

RFI SAVOIRS n'est pas responsable des contenus provenant de sites internet externes

Fréquentation certifiée par l'OJD OJD Dénombrement des médias

Logo RFI

Les 40 ans de Mai 68

Cette page n'est pas disponible sur ce type de terminal.

Consultez les quiz disponibles sur ce type de terminal ici.