Des jeunes manifestants pro-démocratie lors d'un rassemblement anti-gouvernemental dans un centre commercial de Hong Kong, le 22 septembre 2019.
Des jeunes manifestants pro-démocratie lors d'un rassemblement anti-gouvernemental dans un centre commercial de Hong Kong, le 22 septembre 2019.
Isaac Lawrence / AFP
Article

La jeunesse de Hong Kong tentée par l'indépendance

Dans l'ancienne colonie britannique, la crise s’aggrave entre la population, les jeunes en particulier, et les autorités. Ce mercredi 27 mai, la police a tiré des gaz lacrymogènes sur des mainfestants pro-démocratie venus empêcher le Parlement local d'examiner un projet de loi sur le non-respect du drapeau et de l’hymne national chinois. Demain jeudi, à Pékin, l'Assemblée devrait entériner une loi de sécurité nationale pour Hong Kong qui entraverait considérablement les libertés individuelles. Résultat : de plus en plus de jeunes Hongkongais sont tentés par l’idée de l’indépendance.
Par RFI -

Avec notre correspondante à Hong Kong, Florence de Changy

Il y a déjà un an à Hong Kong, quand les premières manifestations ont commencé, les Hongkongais s’étaient mobilisés d’abord et avant tout pour réclamer le retrait du projet de loi sur l’extradition vers la Chine.

Mais très vite, les brutalités policières sont devenues un nouveau sujet en soi et les manifestants ont aussi réclamé une enquête indépendante et des réformes démocratiques. Ils ont aujourd’hui gardé leurs « 5 revendications ».

Cependant depuis peu, une partie de la jeunesse, désespérée par l’impasse et par les nouvelles mesures de contrôle de Pékin, se radicalise. Trois jeunes diplômés, secouristes volontaires lors des manifestations, expliquent leur évolution.

« Que ce soit nous ou n’importe quel citoyen, on ne peut même plus protester, descendre dans la rue, que ce soit de manière paisible ou violente ! », nous explique l'un des jeunes.

« Un pays, un système »

Son camarade en tire les conclusions : « Cela veut bien dire que le principe "un pays, deux systèmes" n'existe déjà plus. Ils essayent de nous imposer "un pays, un système" et de faire rentrer Hong Kong dans la Chine »

Les trois jeunes affirment que l’indépendance est la seule solution pour sauvegarder l’autonomie de Hongkong. Ils donnent ainsi raison à Pékin qui les traite depuis le début de « séparatistes », sans voir que ce sont ces douze mois de répression violente et le refus de dialogue des autorités qui ont forcé et créé cette évolution.

À lire aussi : Loi sur la sécurité nationale: «Le pouvoir chinois va créer de l’instabilité à Hong Kong»

Publié le 28/05/2020 - Modifié le 28/05/2020

RFI SAVOIRS n'est pas responsable des contenus provenant de sites internet externes

Fréquentation certifiée par l'OJDOJD Dénombrement des médias