Modibo Keïta, chef de l'État malien (G) sert la main au Premier ministre français Michel Debré (D), à coté de Mamadou Dia, v.-p. du Mali (ext D), lors de la proclamation d'indépendance de la Fédération du Mali, le 20 juin 1960 à Paris.
Modibo Keïta, chef de l'État malien (G) sert la main au Premier ministre français Michel Debré (D), à coté de Mamadou Dia, v.-p. du Mali (ext D), lors de la proclamation d'indépendance de la Fédération du Mali, le 20 juin 1960 à Paris.
AFP

Indépendances africaines : le Mali

Le chemin de l’indépendance du Mali et du Sénégal est intimement lié en raison de leur brève existence dans le cadre de la Fédération du Mali d’avril 1959 à 20 août 1960 quand Léopold Sedar Senghor décide de quitter la fédération. À peine un mois plus tard, le 22 septembre 1960, Modibo Kéita proclame l’indépendance de la République soudanaise et décide de conserver le nom de Mali.

Publié le 17/09/2020 - Modifié le 29/09/2020

RFI SAVOIRS n'est pas responsable des contenus provenant de sites internet externes

Fréquentation certifiée par l'OJDOJD Dénombrement des médias