Audio

Algérie: les oubliés de la paix

Un Algérien brandit une affichette disant "oui" au projet de paix lors du discours du président Abdelaziz Bouteflika, tenu à Alger le 14 août 2005.
Un Algérien brandit une affichette disant "oui" au projet de paix lors du discours du président Abdelaziz Bouteflika, tenu à Alger le 14 août 2005.
Fayez Nureldine / AFP
Comme l’a voulu Abdelaziz Bouteflika, la charte pour la paix et la réconciliation nationale, destinée à faire cesser l’effusion de sang, a été massivement votée par référendum au grand désespoir des familles des victimes du terrorisme, c’est-à-dire des groupes islamistes armés, ainsi que des familles des disparus enlevés par les forces de sécurité. Cette charte accorde le pardon non seulement aux islamistes, mais aussi aux agents de l’État. Pour les familles c’est une souffrance intolérable.

19'30" - Première diffusion le 13/10/2005

 

En savoir plus :
- Collectif des familles de disparus en Algérie (CFDA).
- Mémorial des disparus en Algérie (espace virtuel).

Publié le 02/05/2019 - Modifié le 24/05/2019 - Par Mouna EL BANNA

RFI SAVOIRS n'est pas responsable des contenus provenant de sites internet externes

Fréquentation certifiée par l'OJDOJD Dénombrement des médias