Simone Veil, accompagnée de Jacques Chirac, présente son épée d'académicienne reçue lors d'une cérémonie au Sénat, le 16 mars 2010.
Simone Veil, accompagnée de Jacques Chirac, présente son épée d'académicienne reçue lors d'une cérémonie au Sénat, le 16 mars 2010.
C. Platiau / Reuters
Article

18 mars 2010 : Simone Veil fait son entrée à l'Académie française

Simone Veil, la personnalité féminine préférée des Français, fait son entrée le jeudi 18 mars 2010 à l'Académie française en présence de Nicolas Sarkozy et de deux anciens présidents, Jacques Chirac et Valéry Giscard d'Estaing. Elle devient la sixième femme «immortelle» de l'Histoire. Simone Veil a été élue en novembre 2008 au fauteuil précédemment occupé par l'ancien Premier ministre Pierre Messmer. Une élection qu'elle doit surtout à sa personnalité et à son parcours exceptionnel de femme d'État humaniste.
Par RFI -

J'ai eu une vie très riche.

signe plus

 Simone Veil, membre de l'Académie française - 02/10/2013 par Sophie Torlotin (00'54")

Cette ancienne ministre, ancienne présidente du parlement européen, est bien plus connue pour ses engagements politiques, humanistes et citoyens, que pour ses écrits. Bien qu'elle soit l'auteure d'un best-seller, son autobiographie Une vie, parue en 2006. Elle revenait sur son passé d'ancienne rescapée des camps de la mort. Une vie hors du commun, marquée par les épreuves, dont elle est sortie toujours plus forte, sans jamais s'en plaindre.

Il fallait au cercle des immortels cette femme politique de tête, cette figure charismatique attachée aux valeurs morales et républicaines. Les Français pensent en grande majorité qu’elle ferait une très bonne présidente de la République.
Première femme secrétaire général du Conseil de la magistrature, première femme ministre d’État, ministre de la Santé, on lui doit un combat acharné pour faire passer la loi légalisant l’avortement en 1975.

Elle fut aussi, la première femme à présider le Parlement européen de 1979 à 1982. Avec son éternel chignon noué, ses tailleurs Chanel stricts, Simone Veil dégage à la fois un sentiment rassurant, maternel, même si elle impose ce regard bleu, sévère, même acéré.

Femme discrète, elle surprend tout le monde en 2006, en publiant son autobiographie. Simone Jacob, de son vrai nom de naissance, revient sur toute sa vie. Celle d’avant, pendant et celle d’après les camps, dans ce livre paru sous le titre de Une vie.
Tout ceci fait de Simone Veil une conscience morale française, une figure humaniste, désormais immortelle.

Simone Veil a été élue en novembre 2008 au fauteuil précédemment occupé par l'ancien Premier ministre Pierre Messmer. Elle doit son élection plus à sa personnalité et son parcours exceptionnel de femme d'Etat humaniste, qu'à ses qualités de femme de lettres. L'Académicien Jean d'Ormesson le reconnaissait au moment de cette élection.

Il y a à l'Académie des gens qui représentent des valeurs morales et Madame Veil est au premier rang de ces personnalités.

signe plus

 Jean d'Ormesson, membre de l'Académie française - 02/10/2013 par Guilhem Delteil (00'58")

 

En savoir plus : 

- Réception de Simone Veil à l'Académie française (extrait).

- Discours de Jean d'Ormesson en hommage à Simone Veil (extrait).

 

Publié le 14/08/2018 - Modifié le 23/11/2018

RFI SAVOIRS n'est pas responsable des contenus provenant de sites internet externes

Fréquentation certifiée par l'OJDOJD Dénombrement des médias