Audio

Libye: «Les deux camps savent que la question des migrants est éminemment politique»

Des militaires du gouvernement d'union nationale (GNA) inspectent les dégâts d'un centre de détention pour migrants dans la banlieue de Tripoli, le 3 juillet 2019, après une frappe aérienne la nuit précédente.
Des militaires du gouvernement d'union nationale (GNA) inspectent les dégâts d'un centre de détention pour migrants dans la banlieue de Tripoli, le 3 juillet 2019, après une frappe aérienne la nuit précédente.
Mahmud TURKIA / AFP
Un centre de détention de migrants, situé dans la banlieue de Tripoli, a été la cible d'une frappe aérienne faisant une quarantaine de morts et plus de 80 blessés. Une attaque attribuée par le Gouvernement d'union nationale aux forces du maréchal Haftar, qui cherche à s'emparer de la capital libyenne depuis plusieurs mois. Quel est l’intérêt stratégique de frapper un centre de détention de migrants ?

07'04" - Première diffusion le 03/07/2019

Faire porter à l’autre partie la responsabilité de ces crimes et de cette escalade est une manière de décrédibiliser l’adversaire. » 

Invitée :
- Virginie Collombier, chercheuse à l’Institut européen de Florence et spécialiste de la Libye.

Publié le 27/08/2019 - Modifié le 02/09/2019 - Par Jean-Baptiste Marot

RFI SAVOIRS n'est pas responsable des contenus provenant de sites internet externes

Fréquentation certifiée par l'OJDOJD Dénombrement des médias