Audio

Les Khodmounis facilitent les relations entre l'Iran et les émirats

Mohammad Javad Zarif, le ministre iranien des Affaires étrangères (centre), entouré de la délégation iranienne, lors des discussions à Genève, en novembre 2013.
Mohammad Javad Zarif, le ministre iranien des Affaires étrangères (centre), entouré de la délégation iranienne, lors des discussions à Genève, en novembre 2013.
Fabrice Coffrini/Reuters
Les relations entre l'Iran et ses voisins du golfe Persique ne sont pas simples, et l'accord signé le 24 novembre 2013 entre Téhéran et les grandes puissances sur la question du nucléaire iranien ne va pas fondamentalement changer les choses. Pourtant, dans cette ambiance conflictuelle, apparaît une autre réalité plus optimiste et prometteuse : les Khodmounis (Lârestâni), une très ancienne communauté originaire du sud de l'Iran et installée dans divers émirats du Golfe, et surtout complètement intégrée au point d'en être une composante essentielle des citoyennetés de ces jeunes États. De ses relations conservées avec son ancienne patrie est né un dynamisme politique, économique et social qui suscite beaucoup d’espoir pour le développement de la région.

09'15" - Première diffusion le 30/11/2013

Invité :
-  Amin Moghadam, docteur en géographie, professeur à l’Institut d’Études Politiques de Paris. Auteur de Un espace social transnational entre les Émirats et le sud de l’Iran : les Khodmouni (Lârestâni) à Dubaï (2013).

Publié le 18/03/2016 - Modifié le 17/02/2020 - Par Eric Bataillon

RFI SAVOIRS n'est pas responsable des contenus provenant de sites internet externes

Fréquentation certifiée par l'OJDOJD Dénombrement des médias