Le Premier ministre indien à la Chambre de commerce de Ceylan, à Colombo
Le Premier ministre indien à la Chambre de commerce de Ceylan, à Colombo, le 13 mars 2015.
Narendra Modi / Wikimedia (CC BY-SA 2.0)
Article

Le Sri Lanka se tourne à nouveau vers l'Inde

Narendra Modi est arrivé vendredi 13 mars 2015 à Colombo pour une visite de deux jours, une première pour un chef du gouvernement indien depuis 28 ans. Le nouveau président sri lankais s’était lui rendu le mois dernier à New Delhi, pour son premier voyage à l’étranger depuis sa prise de fonction. Le message est clair : après s’être rapproché de la Chin e, Colombo revient vers son voisin indien.
Par RFI -

Le Sri Lanka est notre « voisin et ami le plus proche », la visite du Premier ministre indien est une « bénédiction » pour le Sri Lanka : Narendra Modi et Maithripala Sirisena ont fait assaut de compliments le 13 mars 2015. Les deux hommes venaient de signer quatre accords, sur les visas et les douanes entre autres. Maithripala Sirisena veut rompre avec la politique chinoise de son prédécesseur, qui a permis à Pékin d’investir des milliards en prêts et en projets d’infrastructures sur une des principales routes maritimes commerciales du monde.

Or, New Delhi considère traditionnellement que le Sri Lanka fait partie de sa zone d’influence, et le pouvoir indien avait peu apprécié le passage en 2014 d’un navire de guerre et deux sous-marins chinois dans le port de Colombo. Mais le 14 mars, c’était au tour du Premier ministre indien de promettre une aide de près de 2 milliards de dollars.

Narendra Modi va se rendre dans le Nord, très éprouvé par la guerre civile qui s'est conclue dans le sang en 2009. Il a demandé l’égalité, la paix, la justice et la dignité pour la minorité tamoule, dont l’Inde avait un temps entraîné la rébellion avant de l'affronter à son tour. Mais les Tamouls restent très proche des habitants du Tamil Nadu indien. Et le 14 mars, le Premier ministre va remettre aux habitants de Jafna 20 000 maisons construites avec l'aide indienne.

Publié le 18/05/2017 - Modifié le 06/07/2017

RFI SAVOIRS n'est pas responsable des contenus provenant de sites internet externes

Fréquentation certifiée par l'OJDOJD Dénombrement des médias