Des partisans des Frères musulmans jugés à Alexandrie en mars 2014.
Des partisans des Frères musulmans jugés à Alexandrie en mars 2014.
REUTERS/Al Youm Al Saabi Newspaper
Article

Égypte: les Frères musulmans décimés par la répression, dix ans après les printemps arabes

Le 25 janvier 2021 marque le 10e anniversaire de la révolution en Égypte et à la chute du président Hosni Moubarak après 30 ans de règne. Mais aujourd'hui, les militaires sont toujours au pouvoir. La seule alternance n'a duré qu'un an entre 2012 et 2013 avec les Frères musulmans mais ces derniers ont vite été écartés et sont depuis complètement ostracisés.
Par RFI -

30 juin 2012. Mohamed Morsi entame son mandat après avoir emporté la première élection présidentielle libre de l'ère post-Moubarak. La rue fête l'accession au pouvoir de ce Frère musulman. La confrérie fondée en 1928 est devenue le principal mouvement d'opposition en Égypte. L'islam est au cœur de son projet politique et ses œuvres caritatives en font un mouvement populaire.

Renversé par le maréchal al-Sissi

Populaire mais dangereux aux yeux des autorités. Les Frères sont régulièrement réprimés au cours de leur histoire. À partir de 2012, ils vont connaitre une descente aux enfers. Car Mohamed Morsi ne va tenir qu'un an au pouvoir. Le 3 juillet 2013, il est renversé par l'armée après des manifestations massives contre lui.

Le général Abdel Fatah al-Sissi prend les rênes du pays et dans les mois qui suivent, mène une répression féroce contre les Frères musulmans. Lors d'un sit-in au Caire, 800 d'entre eux sont tués. La confrérie est ensuite classée organisation terroriste. Ses membres sont arrêtés par milliers ou forcés à l'exil. Quant à Mohamed Morsi, il meurt en 2019, en plein procès.

► À lire aussi : Témoignage - «Un jour je retournerai place Tahrir», les espoirs déçus des Égyptiens, dix ans après

 

Publié le 29/01/2021 - Modifié le 29/01/2021

RFI SAVOIRS n'est pas responsable des contenus provenant de sites internet externes

Fréquentation certifiée par l'OJDOJD Dénombrement des médias