Le président afghan Hamid Karzaï a exhorté les talibans à cesser les combats, lors d'une conférence de presse à Kaboul, le 2 mai 2011.
Le président afghan Hamid Karzaï a exhorté les talibans à cesser les combats, lors d'une conférence de presse à Kaboul, le 2 mai 2011.
Omar Sobhani / Reuters
Article

Afghanistan: les États-Unis négocient avec les talibans

En Afghanistan, le président Karzaï a affirmé, samedi 18 juin 2011, que les États-Unis étaient en train de négocier avec les talibans. C’est la première fois qu’un responsable confirme officiellement l’existence de discussions. À quelques semaines de l’annonce du début de retrait de soldats américains, cette information laisse entrevoir une issue politique à la guerre.
Par RFI -

Avec notre correspondante à Kaboul, Marie Forestier.

Avec son annonce, Hamid Karzaï tente de donner une impulsion aux pourparlers. Le président a précisé que les discussions se déroulent bien, et que « les forces étrangères, notamment les États-Unis, mènent eux-mêmes des négociations ».
 

signe plus

00'41"- Hamid Karzaï, président afghan, le 18/06/2011 - par France 24
« Des négociations avec les talibans ont commencé. »

Dans leur grande majorité, les Afghans, épuisés par des décennies de guerre, veulent avant tout la sécurité, et pensent donc qu’une forme d’accord avec les talibans est indispensable.

Mais certains groupes ne le voient pas du même œil. Certaines organisations de défense des droits des femmes s’inquiètent que les progrès réalisés depuis 2001 soient sacrifiés pour parvenir à un accord de paix. Ces activistes ont peur de voir les talibans revenir au gouvernement.

Et de nombreux anciens membres de l’Alliance du Nord, l’ennemi historique des talibans avant 2001, s’opposent aussi à toute réconciliation. En mai 2011, ils ont rassemblé 10 000 personnes à Kaboul pour dénoncer les négociations de paix qu’ils voient comme une trahison du combat que les Afghans mènent contre l’extrémisme.

Malgré l’annonce du président Karzaï, les diplomates tempèrent les attentes. Cela fait des mois qu’il y a effectivement des contacts entre des représentants de talibans et des membres de la communauté internationale. Mais ils en sont au stade préliminaire. Rien de concret n’a encore été abordé.

Publié le 16/05/2017 - Modifié le 31/05/2017

RFI SAVOIRS n'est pas responsable des contenus provenant de sites internet externes

Fréquentation certifiée par l'OJDOJD Dénombrement des médias