#Français de l’actualité

Viande

mots-actu_v.png
RFI
Les mots de l'actualité : une chronique pétillante qui éclaire en deux minutes un mot ou une expression entendue dans l'actualité.

La polémique sur la viande et l’alimentation prend de l’ampleur. Elle faisait hier encore la une d’un grand quotidien français, relancée par les révélations récentes sur les conditions d’abattage des animaux en France, et ailleurs. Alors, est-ce que les végétariens et les végétaliens se multiplier ? En tous cas, leur nombre s’accroit.  Et il ne faudrait pas imaginer que ces deux catégories se recouvrent : Les « végétariens », avec un R, sont ceux qui refusent de manger de la chair d’animaux. Et les végétaliens, avec un L, ils vont plus loin que les végétariens : eux ne consomment aucun produit d’origine animale : pas d’œuf par exemple. Alors, et le lait, et le beurre, et le fromage, et l’huile de foie de morue ? Eh bien les végétaliens regarde tout cela avec un air  un petit peu hautain.

Mais on peut quand même se demander ce que c’est que la viande, puisque le mot d’ordre des végétariens semble être « pas de viande dans nos assiettes ! ». Et bien, comme pour beaucoup de mots, la réponse commence par une nouvelle question : qu’est-ce que c’est que la viande, mais oui, mais quand ? En effet le mot n’a pas la même signification aujourd’hui et il y a quelques siècles.

Alors au 21e siècle et même au 20e, quand on parle de viande cela renvoie à de la chair d’animaux qu’on peut manger. Oh attention ! Pas tous les animaux, les mammifères surtout: le bœuf, le le mouton, porc , mais le sanglier, mais le porc-épic, il y en a bien d’autres…  Et à côté de ça on a des oiseaux : qui volent, comme les perdrix  ou les ortolans ; qui ne volent pas comme les poulets, comme la dinde…  En gros, la viande c’est tout ce qui se chasse ou qui s’élève. Enfin tout… A peu près tout par ce que les huitres, par exemple, s’élèvent, et pourtant ces coquillages ne sont pas considérés comme de la viande. Et bien sûr, les poissons ne sont considérés comme de la viande non plus. Même si parle pourtant du steak de thon, quand on le mange en tranche ; ça prouve que le mot steak n’est pas absolument réservé à la viande et tous les steaks ne sont pas des biftecks, c’est-à-dire des steaks de bœuf.

Alors la viande d’aujourd’hui n’est donc pas la viande d’hier. Car ce mot vient du latin « vivenda », et  il n’évoque pas d’abord ce qui vit et ce qu’on peut tuer pour le manger, mais il évoque tout ce qui aide à vivre, c’est-à-dire tout ce qui nourrit. Donc « vivenda » et « viande » en ancien français, c’est tout ce qu’on peut manger. Et c’est bien de ce mot ancien que vient « vivres », un mot qu’on n’utilise qu’au pluriel, « les vivres ». Il s’agit là de la nourriture qu’on emmène avec soi dans une expédition pendant laquelle on n’est pas sûr de pouvoir se procurer de quoi manger. On a des vivres sur un bateau, on a des vivres lors d’une exploration,  d’une course en montagne de plusieurs jours. Et c’était aussi le mot qu’on employait à propos des expéditions militaires, c’est de là que nous vient le mot vivandière, qu’on utilise plus trop aujourd’hui, mais qui désignait celle qui accompagnait les troupes pour leur servir de la nourriture, ou leur vendre de la nourriture ou de la boisson : la vivandière était l’ancêtre de la cantinière, et donc la grand-mère de la madelon !

Avertissement ! 
Ce texte est le document préparatoire à la chronique Les Mots de l’Actualité. Les contraintes de l’antenne et la durée précise de la chronique rendent indispensables un aménagement qui explique les différences entre les versions écrite et orale.

Logo CANOPE

Coproduction du réseau CANOPÉ.
www.reseau-canope.fr

Radio France International France 24 Monte Carlo Doualiya France Médias Monde

RFI SAVOIRS n'est pas responsable des contenus provenant de sites internet externes

Fréquentation certifiée par l'OJD OJD Dénombrement des médias

Logo RFI

Viande

Cette page n'est pas disponible sur ce type de terminal.

Consultez les quiz disponibles sur ce type de terminal ici.