#Français de l’actualité

Va-t-en Guerre

mots-actu_v.png
RFI
Les mots de l'actualité : une chronique pétillante qui éclaire en deux minutes un mot ou une expression entendue dans l'actualité.

Le Canada, moins va-t-en guerre que ses alliés ?
C’est la façon dont on interprète, sur RFI, l’absence de ce pays à une rencontre des ministres de la Défense des membres de la coalition internationale contre le groupe Etat islamique.

Alors, on nous parle de va-t-en guerre. Qu’est-ce que cela ? Tout simplement quelqu’un qui a envie de faire la guerre, de partir en guerre. Quelqu’un qui voudrait bien aller en guerre : je vais en guerre, il va-t-en guerre. Ou quelqu’un qui voudrait bien aussi faire partir les autres. C’est ce qu’on appelle aussi un belliciste, qui s’oppose au pacifiste.

Et l’expression apparait pendant la première guerre mondiale et se popularise juste après. Le mouvement pacifiste, en faveur de la paix, prêt à tout – ou en tout cas  beaucoup de choses – pour éviter la guerre, était très important juste avant 1914, et même au début de l’année 1914. Seulement, comme la guerre a éclaté, ce mouvement a été complètement balayé, et bien sûr combattu par les gouvernements  pendant toute la durée du conflit : ils ne voulaient pas qu’on mette en cause cette nécessité de mener cette guerre terrible, que ce soit dans l’armée ou parmi les civils, à l’arrière comme on disait.

Mais cette expression va-t-en guerre, on la trouve davantage, et  c’est logique, quand on n’est pas en guerre, et que justement on est sur le point de l’être. On parle de ceux qui sont des va-t-en guerre, qui poussent à la guerre, mais on ne dit pas les « poussent à la guerre » comme on dit un « pousse au crime », une autre expression un petit peu familière. On parle des va-t-en guerre, façon de parler un petit peu populaire parce qu’il n’y a pas de nécessité à faire la liaison : on devrait dire : « Il va en guerre », comme on dit « il part en guerre ». Mais la langue populaire met souvent des liaisons là où la graphie n’en voit pas la nécessité. Et cette langue populaire, on la retrouve parfois dans une culture populaire, notamment dans les chansons. Et on pensera évidemment à Malbrouk s’en va-t-en guerre. Chanson très connue et ancienne, écrite sur un timbre, c’est-à-dire sur un air que tout le monde connait et qui peut accueillir des paroles très diverses. On peut se souvenir par exemple que Victor Hugo, dans son recueil Les châtiments, écrit Le Sacre, un poème dont il indique au début qu’il se chante sur l’air de Malbrouk :

« Dans l’affreux cimetière, Paris tremble ô douleur ô misère, Dans l’affreux cimetière frémit le nénuphar. »

Je ne chante pas très bien, mais ça va justement avec ce genre de chanson qui est faite pour chanter un peu faux. Oh, pas toujours, je suis d’accord.   

On disait que le va-t-en guerre était l’équivalent du belliciste, mais ce dernier mot est au contraire très recherché. On n’en comprend pas le sens spontanément, si on ne l’a pas appris. Et il est construit sur le mot latin bellum, la guerre, qui donne par exemple l’adjectif belliqueux.

Alors cette va-t-en-guerre est au départ une faute de français, une formule populaire. Seulement, aujourd’hui, c’est devenu une façon de parler presque recherchée parce qu’elle est employée uniquement par des gens qui connaissent l’origine, qui savent de quoi ils parlent en général parlent en connaissance de cause. Donc l’expression, qui d’abord était familière, est aujourd’hui presque sophistiquée.

Avertissement !
Ce texte est le document préparatoire à la chronique Les Mots de l’Actualité. Les contraintes de l’antenne et la durée précise de la chronique rendent indispensables un aménagement qui explique les différences entre les versions écrite et orale.

Canopé

Coproduction du réseau CANOPÉ.
http://www.reseau-canope.fr/

Radio France International France 24 Monte Carlo Doualiya France Médias Monde

RFI SAVOIRS n'est pas responsable des contenus provenant de sites internet externes

Fréquentation certifiée par l'OJD OJD Dénombrement des médias

Logo RFI

Va-t-en Guerre

Cette page n'est pas disponible sur ce type de terminal.

Consultez les quiz disponibles sur ce type de terminal ici.