mots-actu_t.png
RFI
Les mots de l'actualité : une chronique pétillante qui éclaire en deux minutes un mot ou une expression entendue dans l'actualité.

Le tweet, une arme politique à la mode ? Oui certainement ! À coup de tweets, la classe politique tire à boulets rouges sur François Fillon, avec ses tweets le président américain répond aux attaques ! Au point que quelques mauvaises langues prétendent que c’est son seul outil de gouvernement   

Tweeter est donc le nom d’un réseau social fort en vogue. À noter qu’on ne parle que fort peu d’un réseau social. On en parle, mais au pluriel : les réseaux sociaux sont sur toutes les bouches, pas le réseau social. Comme s’il fallait un pluriel, un genre de collectif pour parler de ces filets qui multiplient les contacts et les connexions.

Quant au tweet, son nom a été inventé par les fondateurs, probablement par Jack Dorsey. Le mot est anglais dans sa consonance, et dans son origine d’ailleurs, puisqu’il évoque un sens : il fait penser au gazouillis du petit oiseau, et d’ailleurs depuis quelques années, mais pas depuis sa fondation, c’est un genre de moineau stylisé qui le représente, qui est son logo. Le mot anglais qui est à l’origine signifie en effet pépiement, gazouillis. Et au départ, semble-t-il, cette référence voulait évoquer une communication très légère, des messages sans importance. En effet, le format nécessairement très court de ces échanges (140 caractères au maximum) pouvait faire penser à une certaine futilité des contenus. On voit aujourd’hui que derrière la désinvolture apparente de ces messages se cachent les intentions les plus perfides ! Mais on peut se souvenir aussi que ce terme évoque aussi une bécasse : un volatile charmant, mais dont l’image n’est pas toujours très favorable : il évoque la bêtise, et aussi le fait de jacasser. Et autant gazouiller est charmant, autant jacasser est négatif. D’autant que le mot se place souvent dans un discours un peu macho : la bécasse jacasse. Pas le merle, ni l’aigle, ni même le perroquet. Et, de plus, le twit était souvent un fâcheux, ou un idiot, soit dans une langue familière au Québec, il y a quelques années, ou même dans l’argot de la Renaissance anglaise…

Et par ailleurs, tweeter existait déjà en anglais, et même en français, le mot était utilisé de manière un peu technique. Mais on n’avait pas d’équivalent : le tweeter est le haut-parleur qui reproduit les fréquences les plus aiguës d’un son. Il propage le haut du spectre, et s’oppose notamment au boomer, autre mot anglais pour désigner de haut-parleur qui fait entendre les fréquences plus basses, plus graves. Et on voit bien à l’aide de ces deux exemples que ces mots sont expressifs, et que, de façon intuitive, leur sonorité imite ce qu’ils signifient : tweet est lié à l’aigu et boom au grave. Boom qui fait penser bien sûr à buzz, autre mot anglais à la mode, dans le vocabulaire des nouveaux modes de communication. Le mot au départ fait penser au bourdonnement d’un insecte, assez gros d’ailleurs : plutôt une abeille ou un bourdon. C’est en tout cas le sens du mot en anglais. Comment bascule-t-on vers le sens figuré ? Le bourdonnement incessant, agaçant de l’abeille évoque facilement une conversation qui n’en finit pas, conversation pleine d’une certaine excitation qui justement la fait bourdonner. Et c’est bien là qu’on peut passer à cette idée de rumeur : une information qui passe d’une personne à l’autre, relayée sans repos, reprise là où elle s’est arrêtée, qui tourne autour de votre tête, s’éloigne puis revient…

Avertissement ! 
Ce texte est le document préparatoire à la chronique Les Mots de l’Actualité. Les contraintes de l’antenne et la durée précise de la chronique rendent indispensables un aménagement qui explique les différences entre les versions écrite et orale.

Logo CANOPE

Coproduction du réseau CANOPÉ.
www.reseau-canope.fr

 

Radio France International France 24 Monte Carlo Doualiya France Médias Monde

RFI SAVOIRS n'est pas responsable des contenus provenant de sites internet externes

Fréquentation certifiée par l'OJD OJD Dénombrement des médias

Logo RFI

Tweet

Cette page n'est pas disponible sur ce type de terminal.

Consultez les quiz disponibles sur ce type de terminal ici.