mots-actu_t.png
RFI
Les mots de l'actualité : une chronique pétillante qui éclaire en deux minutes un mot ou une expression entendue dans l'actualité.

Besoin de toi… C’est le nom d’une toute nouvelle application qui sera mise en pratique à la fin du mois, dont RFI nous donne des nouvelles, et à laquelle on peut se connecter avec un téléphone. Elle est destinée à aider les SDF, et à les mettre en relation avec des gens qui sont prêts à leur donner un coup de main, par exemple à leur payer une nuitée, de quoi se payer un abri pour la nuit. Et les créateurs de cette application pensent que si un grand nombre de gens acceptaient de faire ce geste, au moins une fois dans l’année, cela pourrait réduire notablement les nuits passées dehors par ceux qui n’ont pas de domicile.

Alors le nom de ce dispositif est fait pour attirer l’attention : il repose sur un calembour, plutôt bien trouvé : j’ai besoin de toi, toi qui peux m’aider… Et en même temps j’ai besoin d’un toit qui m’abritera. Les deux mots sont homophones, c'est-à-dire qu’ils se prononcent exactement de la même façon : à l’oreille on ne peut pas les distinguer, alors que leur sens est totalement différent, ainsi que leur situation dans la grammaire. Toi peut être un pronom : c’est toi qui peux m’aider, toi qui ne me connais pas mais qui va me dépanner ce soir. Et toit peut-être un nom commun : j’ai un toit jusqu’à demain, c'est-à-dire que je vais dormir dans une maison, dans une chambre, et même dans un lit. Et s’il pleut, je ne serai pas mouillé : le toit me protège. Les deux mots sont différents à l’écrit : le pronom s’écrit T O I et le nom T  O I T.

Alors on voit bien que ce toit, avec ce « t » final est utilisé comme une image. Littéralement, le toit est la surface qui couvre un bâtiment. Si, très schématiquement, une maison ressemble à une boite, le toit en est le couvercle, et il la protège du froid et des intempéries. Dérivé de ce mot toit, on a la toiture : le mot est moins courant, et plus technique et il désigne les éléments qui constituent le toit. Et on parle tout aussi bien d’un toit en tuiles que d’une toiture en tuiles. Mais ce mot de toiture a uniquement ce sens propre : il ne se rapporte à rien d’autre qu’à un agencement de matériaux qui vient s’accrocher aux murs.

Et justement pour le toit c’est bien différent : il évoque l’habitation protectrice. Et on se sert du mot pour évoquer ce qui vous permet de ne pas dormir dehors, on l’a vu. Mais souvent aussi, le mot est associé à l’idée du chez soi, et même de la maisonnée : Fifi a une maison au bout du village. Elle y habite avec ses trois enfants, sa mère et sa sœur. En tout cela fait six personnes qui habitent sous son toit. Le mot peut donc renvoyer à propriétaire, ou en tout cas à l’occupant officiel. Mais cette hiérarchie entre celui qui est chez lui et ceux qu’il loge n’est pas toujours indiquée : si je dis que Fifi et Jojo habitent sous le même toit, c’est qu’ils habitent ensemble.

Avertissement ! 
Ce texte est le document préparatoire à la chronique Les Mots de l’Actualité. Les contraintes de l’antenne et la durée précise de la chronique rendent indispensables un aménagement qui explique les différences entre les versions écrite et orale.

Logo CANOPE

Coproduction du réseau CANOPÉ.
www.reseau-canope.fr

Radio France International France 24 Monte Carlo Doualiya France Médias Monde

RFI SAVOIRS n'est pas responsable des contenus provenant de sites internet externes

Fréquentation certifiée par l'OJD OJD Dénombrement des médias

Logo RFI

Toit

Cette page n'est pas disponible sur ce type de terminal.

Consultez les quiz disponibles sur ce type de terminal ici.