#Français de l’actualité

Source

mots-actu_s.png
RFI
Les mots de l'actualité : une chronique pétillante qui éclaire en deux minutes un mot ou une expression entendue dans l'actualité.

Une réforme fiscale à l'étude... Celle qui consisterait à prélever l'impôt à la source. Un réforme qui suscite un débat animé, non seulement parce qu'il donnerait un surcroît de travail aux entreprises, qui devrait calculer l'impôt de leurs employés, mais aussi parce qu'il mettrait les patrons au courant d'une série d'informations sur la vie privée de leurs employés : travaillent-ils parfois ailleurs ? Quelle est la situation professionnelle de leur conjoint ou conjointe ? Ont-ils une fortune personnelle qui leur permet de toucher des revenus fonciers... Toute chose qu'on n'a pas forcément envie de partager avec celui qui vous emploie et vous paye.

En tout cas l'impôt prélevé à la source, on sait ce que c'est : c'est l'impôt déduit directement de votre salaire. Vous n'avez pas à le payer de votre propre chef puisqu'il est soustrait de ce que vous gagnez chaque mois, mais, bien sûr, votre salaire sera diminué d'autant. Ce qui, symboliquement risque d'avoir une répercussion sur votre investissement dans votre travail. À la source, pourquoi ? L'image est claire : elle signifie à l'endroit où votre salaire apparait, avant même que vous l'ayez aperçu, et touché. 

La source en effet renvoie toujours à cette idée de tout début. Concrètement, la source est l'endroit où un cours d'eau sort de terre, et donc où il peut se faire voir, entendre, où on peut le toucher, le capter, s'y baigner, s'y abreuver etc. Et cette idée de source est donc très souvent liée à celle de pureté. Elle a partie liée avec les notions d'enfance, et par conséquent de fraîcheur, d'innocence. Mais elle va presque plus soin : non seulement c'est la naissance, mais aussi l'origine, donc souvent la préhistoire. Ce qui se retrouve évidemment dans les nombreux emplois figurés du mot : si l'on étudie les sources du romantisme, c'est plutôt le préromantisme qui va nous intéresser : Chateaubriand plus que le jeune Hugo. Aux sources de la peinture abstraite, on trouvera peut-être Claude Monet, ou même quelques toiles de Goya. Aux sources du cubisme, le Gréco... 

Le mot a aussi très souvent un usage qui n'est pas sans rapport avec l'origine d'une information. Un chercheur cite ses sources s'il précise quels sont les livres qu'il a lus avant de publier son étude, s'il dit où il a trouvé tel et tel renseignement sur lesquels il s'appuie. Enfin le mot est courant en journalisme : Les sources sont les personnes qui vous ont transmis telle ou telle connaissance. Et bien sûr on parle de protéger ses sources lorsqu'on ne dit pas comment on a été mis au courant de ceci ou de cela. Pour ne pas nuire à ceux qui vous ont parlé alors qu'ils n'étaient pas censés le faire, qu'ils s'adressaient à vous sous le sceau du secret.

Avertissement ! 
Ce texte est le document préparatoire à la chronique Les Mots de l’Actualité. Les contraintes de l’antenne et la durée précise de la chronique rendent indispensables un aménagement qui explique les différences entre les versions écrite et orale.

Logo CANOPE

Coproduction du réseau CANOPÉ.
www.reseau-canope.fr

Radio France International France 24 Monte Carlo Doualiya France Médias Monde

RFI SAVOIRS n'est pas responsable des contenus provenant de sites internet externes

Fréquentation certifiée par l'OJD OJD Dénombrement des médias

Logo RFI

Source

Cette page n'est pas disponible sur ce type de terminal.

Consultez les quiz disponibles sur ce type de terminal ici.